Connectez-vous S'inscrire






Archives

Sarkozy pour un grand nettoyage de l’immigration

Rédigé par Mom Nicolas | Mardi 12 Juillet 2005

Le ministre de l’Intérieur, toujours fidèle à lui-même, a annoncé à Marseille ses intentions en matière d’immigration. Se rapprochant des thèses du Front National, Sarkozy joue franc jeu et jongle avec la ligne rouge à ne pas franchir…



Le ministre de l’Intérieur, toujours fidèle  à lui-même, a annoncé à Marseille ses intentions en matière d’immigration. Se rapprochant des thèses du Front National, Sarkozy joue francn jeu et jongle avec la ligne rouge à ne pas franchir…

 

La France, « terre d’accueil », est maintenant un adage des temps anciens. Lundi dernier, 11 juillet à Marseille, Nicolas Sarkozy a tracé les grandes orientations de sa politique en matière d’immigration.

 

Jouant avec le double discours, le ministre de l’Intérieur prend ses précautions. Son dérapage dernier sur son fameux  'nettoyage au karcher' de la cité des quatre mille à La Courneuve (93), et qui avait soulevé un tollé parmi les travailleurs sociaux et les défenseurs des droits de l’homme, l’a formé en matière de discours sur l’immigration.

 

Les indésirables dehors !

 

Et pourtant, il s’agit bien là d’un nouveau grand nettoyage en prévision. L’immigration doit être choisie et bien sélectionnée. Car, ne manque-t-il pas de souligner, la France ne doit pas accueillir « ceux dont nulle part personne ne veut »? Il s’agit, en outre, de choisir en fonction des besoins économiques du pays et de sa capacité d’accueil. Car « l’immigration zéro est utopique » ajoute-t-il.

 

Choisir les meilleurs éléments semble de mise pour l’amélioration de l’économie française. Les plus performants vont entrer dans la danse économique, et les plus démunis exclus, voire expulsés. D’ailleurs ce n’est pas un hasard si Nicolas Sarkozy profite de cette occasion pour annoncer son objectif de 23 000 expulsions pour cette année 2005.

 

Et d’un ton humanitaire, le ministre de l’intérieur insiste sur le fait qu’il faut « éviter de vider les pays d’origines des meilleures compétences ». Le défi est ainsi lancé, comment sélectionner son immigration sans priver des meilleures compétences les pays d’origines tout en se débarrassant des plus démunis.

 

Le contrôle, encore et toujours…

 

« Les mariages blancs et forcés seront mieux réprimés, le regroupement familial un peu moins contourné, les attestations d'accueil enfin contrôlées » a prévenu Nicolas Sarkozy. Il entend par là condamner tout mariage abusif tel les suspicions de polygamie, de mariage forcé et de maltraitance des femmes.

 

Une belle initiative qui s’accompagne néanmoins d’une mise en garde économique, car souligne-t-il, « l'immigration familiale ne se conçoit que si les conditions de logement et de ressources permettent l'unité de la famille dans des conditions dignes et favorables à l'immigration. Je souhaite que l'étranger qui sollicite le regroupement familial s'engage à prendre en charge tous les besoins de sa famille pendant une durée déterminée ».





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu