Connectez-vous S'inscrire






Archives

Sangatte fermé 15 jours avant la date prévue...

Rédigé par Mom Nicolas | Lundi 16 Décembre 2002

Samedi, les portes de Sangatte se sont refermées sur les dix derniers migrants qui ont quitté le hangar. Ce n’est pas sans émotions que le personnel de la croix rouge clôt cette aventure humaine. Une aventure qui a vu passer plus de 68 000 migrants en trois ans…



Samedi, les portes de Sangatte se sont refermées sur les dix derniers migrants qui ont quitté le hangar. Ce n’est pas sans émotions que le personnel de la croix rouge clôt cette aventure humaine. Une aventure qui a vu passer plus de 68 000 migrants en trois ans…

 

Au total, 1178 migrants vont bénéficier de titres de séjours en France et en grande Bretagne, comme il en a été convenu le 2 décembre, lors de l’accord bilatéral. Le porte parole du haut commissariat aux réfugiés pour les Nations Unis, Corinne Perthuis, précise que 1030 migrants seront reçu en Grande Bretagne,et que la France a accueilli 148 migrants qui recevront une carte de séjour et un permis de travail d’un an ou la possibilité de demander l’asile politique.

 

Triste et soulagé

Le hangar de 25 000 m² s’est maintenant vidé de ses occupants. Un sentiment mitigé se fait sentir… Mitigé par la séparation entre un organisme humanitaire et des hommes, des femmes venus de tout horizon chercher un refuge. A la fois triste et soulagé. Germain, 23 ans, serre dans ses bras Ari, un professeur de maths irakien. « C'est l'un des rares à bien parler anglais, et nous avons beaucoup discuté ensemble ces derniers temps. Mes sept mois de travail au centre ont été une expérience humaine extraordinaire que j'ai vécue intensément », avoue t’il au quotidien Le Monde.

Le directeur du centre, Michel Dher est lui aussi ému, tout en étant conscient de la nécessité de fermer tôt ou tard le centre. « Nous avons réussi à faire vivre ce lieu improbable, incertain et fragile pendant trois ans et trois mois. Aujourd'hui, nous faisons le travail à rebours. Je suis un peu surpris que cela se passe aussi bien. On se sent un peu remis en question, mais la décision du ministre était saine et nécessaire : avec près de 2 000 pensionnaires, nous avions dépassé le seuil du tolérable. »

 

Mais la fermeture de Sangatte, va-t-elle pour autant freiner la migration ? « Ces populations ont connu l'influence anglaise et sont attirées par les pays anglophones. Calais est la ville française la plus proche de la Grande-Bretagne. On y verra toujours des clandestins, quelles que soient les décisions des deux gouvernements. » D’autant plus que partir est pour la plupart des migrants, leur seul chance d’exister en tant qu’être humain, d’échapper à la misère dictatoriale, et matérielle du pays qu’ils ont laissé derrière eux…

 

 





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu