Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Sakîna : « Mariée très jeune (19 ans) avec un homme de 20 ans »

Rédigé par Lalla Chams en Nour | Vendredi 3 Octobre 2014



« Je viens d’avoir 25 ans, je suis maman de deux magnifiques enfants que j’aime par-dessus tout. Mariée très jeune (19 ans) avec un homme de 20 ans. Dès le début, nous nous sommes disputés pour des riens et, peu à peu, la situation s’est dégradée. Nous sommes impulsifs tous les deux.

Depuis le début, j’ai compris qu’il me fallait faire beaucoup de concessions pour améliorer la situation, mais lui n’en fait aucune.

J’ai l’impression qu’il n’arrive pas à comprendre qu’il a des responsabilités en tant que père et époux. Il ne cherche pas de travail, ne m’aide jamais à la maison, ne s’occupe des enfants que si je lui demande. Il ne prend jamais d’initiative pour me soulager dans ma tâche. Or je suis la seule à travailler.

Je ne sais pas si je vais tenir longtemps à ce rythme-là, je n’en peux plus. » Sakîna

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Ce qui apparaît à travers votre lettre, c’est que votre jeune mari a encore besoin de quelques épreuves dans la vie pour comprendre qu’il a des responsabilités à assumer et, puisqu’il est musulman, c’est une bonne occasion de réfléchir à la manière dont le Prophète se comportait envers les femmes dont il avait la responsabilité : protection, attention, respect...

La phase de l’adolescence semble se prolonger pour lui.

Que vous dire que vous ne sachiez déjà, car vous analysez assez bien votre situation ? Ce serait peut-être une solution pour vous deux d’aller consulter un ou une conseillère conjugale. Cela vous permettrait de mettre sur la table avec un tiers vos reproches, vos déceptions et à lui de prendre conscience que le mariage implique des obligations. Ces entretiens pourraient vous permettre de retrouver de la confiance en votre couple.

Cela vaut au moins la peine d’essayer, car vous êtes jeunes tous les deux et vous avez à apprendre à évoluer ensemble.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading














Recevez le meilleur de l'actu