Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Safia, 25 ans : « Il m’a trompée »

Rédigé par Lalla Chams en Nour | Samedi 17 Janvier 2015



« Cela faisait trois ans et demi que je côtoyais un homme dans le but de l’engagement (mariage). Il m’a trompée une première fois, j’ai tellement souffert de la séparation que j’ai voulu lui pardonner...

Un an plus tard, il a commis la même erreur. Aujourd’hui, j’ai décidé de le quitter définitivement. J’en souffre beaucoup. Pouvez-vous m’aider ? » Safia, 25 ans

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Je vous comprends, une double trahison de cette sorte ne vous encourage pas à faire confiance.

Mais il y a peut-être à creuser. Quel âge a cet homme ? Vous dites l’avoir côtoyé pendant trois ans et demi, puis-je en conclure, sauf votre respect, que vous avez attendu l’union officielle pour concrétiser la relation sexuellement ?

Sur le plan religieux : rien à dire. Sur le plan humain et psychologique et même physique, cela demande réflexion. Un homme peut-il accepter de ne pas avoir de relations sexuelles pendant trois ans et demi ? Alors vous écrivez « trompée », cela demanderait plus de précisions.

Avait-il une relation parallèle ? A-t-il fréquenté des filles occasionnellement sans s’engager ? Ce qui ne voudrait pas forcément dire qu’il ne vous aime pas. Je sais, le sujet est délicat.

Votre lettre mériterait plus de précisions. Difficile de vous répondre sans en savoir davantage. Vous pourriez aussi consulter un psychologue pour être aidée à faire le deuil de la relation, puisque vous avez décidé de quitter cet homme.

Le rôle du psychologue est de vous aider à prendre du recul, à mieux comprendre le pourquoi de cet échec du couple, car vos responsabilités respectives sont engagées. C’est trop facile de dire « Tout est de sa faute ». Les êtres humains sont beaucoup plus subtils que cela, n’est-ce pas ?

Maintenant, si cet homme n’a pas tenu ses engagements, il est juste que vous ne vous soyez pas engagée vous-même. Vous souffrez, mais vous vous évitez sans doute bien des ennuis.

Dans la relation de couple, si la confiance n’y est pas, le couple n’a plus de sens. Cela ne peut pas marcher. L’amour, c’est la confiance totale en l’autre. C’est l’« abandon » en confiance… Un apprentissage de l’amour divin.

Mieux vaut éviter de se tromper. Ou mieux encore, quand on se trompe, il est sain de le reconnaître et d’en tirer la leçon pour ne pas recommencer. Que cette épreuve soit votre enseignement…

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading














Recevez le meilleur de l'actu