Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Russie : les immigrés arrêtés en masse à Moscou

Rédigé par La Rédaction | Lundi 14 Octobre 2013



Des milliers de personnes sont descendues, dimanche 13 octobre, dans les rues de Moscou pour protester contre le meurtre, quelques jours plus tôt, d’un jeune Russe. Des protestations qui ont dégénéré en émeutes xénophobes contre les immigrés car le meurtre est attribué à un homme originaire d'Asie centrale ou du Caucase, selon des images d'une caméra de vidéosurveillance.

Près de 400 personnes avaient alors été interpellées. Mais au lendemain des violences, la police a décidé de réagir… contre les immigrés. Elle a mené un raid anti-immigrés qui a abouti à l’arrestation de quelque 1200 personnes « afin de vérifier leur éventuelle implication dans des crimes ». Une décision prise sur ordre du maire de Moscou, Sergueï Sobianine, après une réunion avec le président Vladimir Poutine.

Le Comité d'enquête russe a souligné dans un communiqué « la grande quantité de crimes graves et très graves commis par des étrangers et des apatrides, y compris par ceux issus de l'ex-URSS ». La première cible de la police est un marché de la banlieue de Birioulovo, au sud de Moscou, attaqué la veille par les émeutiers scandant « La Russie aux Russes ! ».

Ainsi, d’autres marchés moscovites où de nombreux migrants travaillent seraient aussi visés par des opérations policières ainsi que des immeubles de Moscou susceptibles d'abriter des immigrés clandestins « pour aider la police à retrouver le criminel », a annoncé le maire. L’ensemble des forces de l’ordre sont en alerte pour effectuer les arrestations et empêcher d’éventuelles manifestations ultra-nationalistes.

Lire aussi :
Russie : des émeutes anti-immigrés à Moscou




Loading












Recevez le meilleur de l'actu