Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Robe longue : Claude Bartolone s’inquiète de « l’hystérisation » autour de l’islam

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 25 Mars 2011



Le président PS du conseil général de Seine-Saint-Denis a réagi. Pour Claude Bartolone, la polémique autour des jeunes filles musulmanes en robe longue dans un lycée de Saint-Ouen (93) est une preuve d’une « hystérisation autour de l'islam ». « Là-dessus aussi, je pense que nous payons la facture Sarkozy. Aujourd'hui, il y a une telle hystérisation autour de l'islam qu'un certain nombre de consciences bien trempées vacillent », a-t-il continué sur l’antenne de LCI ce jeudi 24 mars.

Quatre jeunes filles scolarisées au lycée Auguste Blanqui de Saint-Ouen s’étaient vues convoquer par le principal qui aurait menacé d’exclusion les étudiantes si elles n’enlevaient pas leurs robes longues unis « signe ostentatoire religieux ». Voilées à l’extérieur de leur lycée, les jeunes filles assurent respecter le principe de laïcité en enlevant leur voile à l’intérieur de l’établissement scolaire : les robes longues ne pouvant être apparentées à un signe religieux.

Selon le Snes (Syndicat national des enseignements du second degré), les étudiantes se sont simplement vues rappeler le principe de laïcité et en aucun cas menacées d’exclusion. Pour Claude Bartolone, en tout cas, cet incident est la preuve d’un climat général paranoïaque sur l’islam. « Vous vous rendez compte que tout cela, c'est sur une robe longue, c'est même plus un voile, donc il va falloir faire très attention. », a-t-il prévenu.

Lire aussi :
Islamophobie en France : manifester ne suffit plus
Islamophobie : Dounia Bouzar, cible d’attaques racistes
Débat sur le voile intégral : de la « laïcité intégrale » à la « laïcité roseau »
Voile intégral : Sarkozy pour une loi d'interdiction générale
Une jeune maman privée de sortie à cause de son voile
Luc Chatel : Pas de mamans voilées pour les sorties scolaires




Loading












Recevez le meilleur de l'actu