Connectez-vous S'inscrire






Archives

Revue de presse

Rédigé par El abed Fatima | Samedi 7 Août 2004

Les évènements judiciaires se sont succédés cette semaine, la mise en examen des français libérés de Guantanamo, le procès des criminels d’Abou Ghraib et celui de l'ancien président yougoslave. Semaine chaotique en Algérie avec la démission du général Lamari, tandis qu’en France les actes islamophobes se répètent de plus en plus fréquemment



Les évènements judiciaires se sont succédés cette semaine, la mise en examen des français libérés de Guantanamo, le procès des criminels d’Abou Ghraib et celui de l'ancien président yougoslave. Semaine chaotique en Algérie avec la démission du général Lamari, tandis qu’en France les actes islamophobes se répètent de plus en plus fréquemment.

 

International

 

Algérie

La démission du général Lamari, 'pour raison de santé', a été acceptée par le président de la République Abdelaziz Bouteflika, qui assume également les fonctions de ministre de la défense. M. Bouteflika a nommé nouveau chef d'état-major de l'armée le général Salah Ahmed Gaid, commandant des forces terrestres.

 

Economie

Les prix du pétrole ont battu de nouveaux records mardi 3 août. Le brut de référence américain a ainsi franchi le seuil des 44 dollars le baril, une première depuis le début des échanges à New York, en 1983. Il a même bondi jusqu'à 44,24 dollars lors des échanges électroniques.

 

La zone euro devrait connaître en 2004 une croissance un peu meilleure que prévu, mais elle doit procéder d'urgence à d'importantes réformes pour pouvoir faire face au vieillissement de sa population, a mis en garde, mardi 3 août, le Fonds monétaire international (FMI.)

L'organisation financière internationale estime que les politiques structurelles et budgétaires des pays de la zone euro manquent de force d'anticipation, notamment pour faire face au choc du vieillissement de la population.

 

Paraguay

Le Paraguay était sous le choc lundi 2 août au lendemain de l'incendie d'un centre commercial d'Asuncion dont les portes avaient été fermées pour éviter que les clients ne partent sans payer. Le bilan au mercredi 4 août est de 409 morts.

 

Palestine

Le gouvernement israélien a manifesté, lundi 2 août, sa détermination à renforcer les blocs de colonisation en Cisjordanie, en approuvant la construction de 600 logements supplémentaires dans la colonie urbaine de Maalé Adoumim. Le ministre de la défense, Shaul Mofaz, a simultanément annoncé que le nouveau tracé de la barrière de séparation qu'Israël construit en Cisjordanie inclura Maalé Adoumim, ainsi que le bloc de colonies du Goush Etzion, au sud de Jérusalem. Cette colonie, la plus importante de Cisjordanie, comptait fin juin 28 120 habitants, et sa population devrait ainsi augmenter de 2 000 personnes au moins. Le nouveau tracé s'enfoncera encore plus en territoire palestinien.

 

Justice

Le procès, à La Haye, de l'ancien président yougoslave entrera dans sa deuxième phase, celle de la présentation de sa défense, en principe le 31 août. L'accusé a remis la liste de ses cinquante premiers témoins. Au total, il aurait souhaité faire venir à la barre pas moins de 1 631 témoins

 

 

France

 

Ernest-Antoine Seillière, le président du Medef, a réaffirmé mardi 3 août sur RTL que le SMIC était trop élevé en France 'non pas en termes sociaux mais en termes économiques', précisant que rien n'était décidé sur le projet d'étalement de la hausse du salaire minimum. Le patron des patrons a réclamé à nouveau un assouplissement des 35 heures.

 

 

Le parcours judiciaire des quatre anciens détenus de la base américaine de Guantanamo (Cuba), Mourad Benchellali, Imad Kanouni, Nizar Sassi et Brahim Yadel, s'est achevée, dans les premières heures du dimanche 1er août, par leur placement en détention provisoire dans des maisons d'arrêt de la région parisienne. L’issue de trois jours de garde à vue, dans les locaux de la Direction de la surveillance du territoire (DST), les quatre hommes avaient été déférés, samedi après-midi, devant les juges d'instruction Jean-Louis Bruguière et Jean-François Ricard, qui ont décidé leur mise en examen pour 'association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste'. A la requête du parquet, ils ont ensuite été présentés au juge des libertés et de la détention

 

Quinze tombes musulmanes ont été profanées par des inscriptions néo-nazies pendant la nuit du jeudi 5 au vendredi 6 août dans le cimetière militaire de Cronenbourg, dans la banlieue strasbourgeoise, a constaté une journaliste de l'AFP. Des croix gammées et des signes SS ont été peints à l'encre grise et bleue sur les pierres tombales, toutes situées dans le carré musulman de ce cimetière, qui avait déjà été profané en avril.

 





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu