Connectez-vous S'inscrire






Archives

Rencontre Abbas/Bush : Un Etat palestinien avant 2009 ?

Rédigé par La Rédaction | Samedi 22 Octobre 2005

Le dirigeant palestinien, reçu à la maison blanche, a affirmé vendredi qu'un Etat palestinien indépendant pouvait bel et bien voir le jour avant la fin du mandat de George W. Bush en janvier 2009. Le président américain à salué son hôte, Mahmoud Abbas, "un homme dévoué à la paix et à l'aspiration de son peuple à avoir son propre Etat".



A l'issue d'un entretien d'une heure entre Mahmoud Abbas et George W. Bush, le président américain s'est dit "vraiment beaucoup plus confiant" pour le processus de paix qu'à son arrivée au pouvoir il y a cinq ans.

C’est la deuxième visite à Washington du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas depuis son élection en janvier. Lors de cette visite de trois jours, il s’est entretenu avec le président George W. Bush à propos d’un état palestinien qui pourrait voir le jour avant la fin du mandat de George Bush en janvier 2009. "Je crois qu'il est possible que deux Etats démocratiques vivent côte à côte en paix. Je ne peux pas vous dire quand cela arrivera. Si cela arrive avant la fin de mon mandat, je serai là pour assister à la cérémonie. Si cela n'arrive pas, nous travaillerons dur pour établir les fondations afin que le processus devienne irréversible", avait déclaré le président Bush.

"Je pense que si nous commençons à y travailler sérieusement, il nous ne faudra pas plus que quelques mois ou un an. C'est important pour nous et aussi pour les Israéliens s'ils veulent une paix véritable et non une paix boiteuse", a dit M. Abbas.

L’ouverture d’un canal parallèle

Il a préconisé pour cela l'ouverture d'un "canal parallèle" de négociations entre Palestiniens et Israéliens à l'instar des discussions secrètes qui avaient conduit aux accords d'Oslo sur l'autonomie palestinienne en 1993. "J'ai proposé aux Américains l'idée d'un canal parallèle de négociations et j'espère qu'ils, ainsi que les Israéliens, vont accepter cela", a-t-il ajouté.

"Je suis totalement convaincu que si nous y travaillons sérieusement avec les Israéliens, rien n'empêchera la création d'un Etat palestinien" avant la fin du mandat du président Bush, a poursuivi le dirigeant palestinien.


Le président américain a souligné "le moyen d'avancer est de faire face à la menace que les groupes armés font peser sur la création d'une Palestine démocratique".


George W.Bush a prévenu qu'Israël serait "tenu pour responsable" de toute action qui entrave la voie de la paix ou accable les vies des Palestiniens. Il a aussi appelé Israël à supprimer les avant-postes non autorisés et arrêter le développement des colonies en Cisjordanie.

Quant à Mahmoud Abbas, il affirmé qu'Israël devait lever les freins au déplacement des Palestiniens en Cisjordanie, ajoutant que ces restrictions avaient causé "des privations et de l'humiliation" aux Palestiniens. Il a également critiqué la barrière de sécurité israélienne, particulièrement à Jérusalem, où les Palestiniens veulent établir la capitale de leur Etat.

La "Feuille de route", le plan de paix rédigé par les Etats-Unis, la Russie, les Nations unies et l'Union européenne, prévoit en principe la création d'un Etat palestinien pour la fin 2005. M. Bush avait toutefois indiqué en 2004 qu'il se fixait désormais comme but la fin de son second mandat.




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu