Connectez-vous S'inscrire






Archives

Relance de la politique coloniale d'Israël

Rédigé par Mom Nicolas | Lundi 18 Novembre 2002

Une nouvelle campagne de colonisation s’organise en Palestine, orchestrée par le gouvernement Sharon. Faisant suite à l’assaut palestinien entre Hébron et l’implantation israélienne de Kyriat Arba, une intervention militaire a de plus envahit Gaza, et des bombardements ont eu lieu, mettant en ruine un grand nombre de lotissements…



Une nouvelle campagne de colonisation s’organise en Palestine, orchestrée par le gouvernement Sharon. Faisant suite à l’assaut palestinien entre Hébron et l’implantation israélienne de Kyriat Arba, une intervention militaire a de plus envahit Gaza, et des bombardements ont eu lieu, mettant en ruine un grand nombre de lotissements …

 

Il faut nettoyer le terrain !

Suite à l’assaut palestinien de vendredi qui a fait 12 morts israéliens,  des militaires en territoire occupé, le gouvernement Sharon a saisi cette occasion pour relancer une campagne de colonisation. « Il faut exploiter la situation pour créer des faits accomplis sur le terrain qui permettront d'établir une continuité territoriale entre Kiryat Arba, le quartier d'habitation des colons de Hébron et le caveau des Patriarches » a déclaré Sharon.
Kiryat Arba compte 6500 colons, et se trouve à deux kilomètres de la colonie juive de Hébron qui, elle, est composée de 600 colons israéliens entourés de 120 000 palestiniens.

Cet appel à la colonisation n’est pas resté sans réaction, elle a vite trouvé écho. Un groupe de jeunes colons s’est installée dans des tentes à un point de passage entre Hébron, où se situe le caveau des patriarches, et Kiryat Arba, amorçant ainsi une colonie sauvage.

« Il faut nettoyer le terrain pour s'assurer d'une continuité territoriale israélienne entre Kiryat Arba et Hébron », sont les propres mots du maire de Kiryat Arba, Tsvi Katsover ! Il prévoit d’ores et déjà la construction de  1000 unités de logements.

Face à ces réactions colonisatrices, l’ancien bras droit de l’ex premier ministre travailliste Ehud Barak, le général de réserve Danny Yatom met en garde : « une extension de la colonisation à Hébron n’offrira pas davantage de sécurité, tout au contraire. »

 

A Gaza, des cris d’enfants mélangés à des bruits d’explosions…

Avant cette initiative colonisatrice, plusieurs chars israéliens avaient pénétrés à l’intérieur du quartier de Tel al Awar à la bande de Gaza. Des hélicoptères ont survolé et bombardé Gaza, information confirmé par l’armée israélienne. Après plus de trois heures « de combat » contre les civils palestiniens, l’armée a laissé derrière elle des ruines… plusieurs des onze bâtiments composant la base palestinienne détruits, des meubles et des ordinateurs gisaient au sol, en pièce.

Cette ville de 300 000 habitants a vécu sous la terreur, des bruits d’explosions se sont fait entendre partout. Des obus de mortiers ont été tirés.

Un témoin cité par l’AP raconte « je me cachais sous mon lit  avec mes enfants depuis que des coups de feu ont atteint ma maison de trois directions différentes. Dehors, je pouvais entendre des bruits d’explosions mélangés à des cris d’enfants. »

 





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu