Connectez-vous S'inscrire






Archives

Régimes spéciaux de retraites : pendant la grève, les syndicats négocient

| Mercredi 14 Novembre 2007

En ce mercredi 14 novembre, jour de grève dans les transports en commun contre la réforme des régimes spéciaux de retraites, Xavier Bertrand a reçu au ministère du Travail les syndicats CFDT et CFTC, annonçant par la même l'ouverture de négociations.



Xavier Bertrand, ministre du Travail
Xavier Bertrand, ministre du Travail
La grève contre la réforme des régimes spéciaux de retraites s'annonce fortement suivie à la SNCF en ce premier jour, et un peu moins à la RATP, tandis que dans le même temps, syndicats et gouvernement entament des négociations afin d'éviter un conflit qui s'étalerait dans le temps.

C'est Xavier Bertrand, ministre du Travail, qui a reçu dès ce mercredi matin l'ensemble des syndicats, excepté le syndicat Solidaire. Jean-Louis Malys, le secrétaire général de la CFDT, a déclaré à sa sortie du ministère, que des négociations "vont s'ouvrir dans les entreprises avec la présence de l'Etat". "J'espère des propositions du ministre dans la journée, ensuite une modification du cadrage gouvernemental" a-t-il ajouté, après près d'une heure de discussions avec Xavier Bertrand, considérant qu'il existait "des marges de négociations" que la CFDT souhaitait "occuper le plus possible", car "l'épreuve de force ne sera pas efficace pour les salariés", selon lui.

De son côté le secrétaire général de la CFTC, Jacques Voisin, reçu le premier par M. Bertrand, a déclaré : "Nous attendons la réponse [du ministre] dans la journée pour pouvoir entrer dans ces négociations au plus vite. Si ces négociations s'ouvrent, le préavis de grève sera reporté".

S'agissant du trafic, à la SNCF, la grève est très suivie, même si, comparé à la grève du 18 octobre dernier, plus de trains ont été mis à la disposition des usagers, avec près de 25% de trains en circulation aujourd'hui, contre 5 à 10% le 18 octobre 2007.

A la RATP, le trafic est "meilleur que prévu". 1000 bus ont été mis à la disposition des usagers afin de palier à l'absence de trains et RER. Un métro sur 5 circulent, près de 15% des bus, un RER sur deux sur la ligne A, mais aucun sur la ligne B.

"Vers 10h30, le trafic RATP est meilleur que prévu avec 1 métro sur 5 en moyenne, au lieu de 1 sur 10 annoncé mardi soir, et seules deux lignes qui ne fonctionnent pas du tout, les lignes 10 et 12" a déclaré ce matin le porte-parole de la RATP, précisant : "Pour les bus, 15% circulent au lieu de 10% prévus, les Orlybus et Roissybus fonctionnent, et pour les Tramways, le T2 roule contrairement aux T1 et T3. Enfin, près d'un RER sur deux circule sur la ligne A, mais aucun sur la B", alors que les prévisions faisaient état mardi soir d'un trafic "quasi nul sur la A et nul sur la B"




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu