Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Réaction des jeunes de Coexister suite aux heurts qui ont eu lieu en France

Rédigé par Coexister | Mardi 22 Juillet 2014



Depuis plusieurs jours, Coexister, le mouvement interreligieux des jeunes, observe avec consternation l'importation du conflit israélo-palestinien au sein de notre société française. Sommé par de nombreuses voix de prendre position, Coexister a jusqu'à présent refusé de s'exprimer sur un sujet certes grave mais qui n'est pas le nôtre. Face à la montée des périls et aux menaces qui pèsent sur le pacte républicain, Coexister a exceptionnellement décidé de sortir du silence.

Né en 2009, suite à des affrontements entre deux cortèges dans le quartier de la Gare du Nord à Paris, Coexister tient à rappeler sa volonté farouche de ne pas voir le conflit israélo-palestinien importé en France. Par ailleurs, l'association condamne avec force tout amalgame qui consisterait à associer les communautés religieuses de France avec le conflit du Proche-Orient.

Soucieux de préserver à tout prix la paix sociale et de construire avec la plus grande détermination le vivre-ensemble en France en utilisant le lien interreligieux au service de la cohésion sociale, Coexister appelle chacune et chacun, élus comme citoyens, responsables religieux comme associatifs, à faire preuve de responsabilité en refusant toute instrumentalisation du conflit israélo-palestinien et en condamnant sans ambiguïté les éléments les plus radicaux des cortèges des manifestations.

Fondamentalement attaché aux grands principes qui font notre République, et notamment à la liberté de manifestation, Coexister soutient avec force qu'elle ne peut pas être le prétexte à l'expression de paroles violemment antisémite et islamophobe. Chaque individu est libre d'exprimer son soutien à telle ou telle cause, à condition que ce soit fait dans le respect de la loi et des autres.

Pour Samuel Grzybowski, président de Coexister : « Notre premier sentiment face aux recrudescences des violences au Proche-Orient est une grande tristesse. En juillet dernier, nous étions avec 25 jeunes de Coexister et les 5 globe-trotters du programme InterFaith Tour sur les routes d’Israël et des territoires palestiniens à la rencontre des initiatives interreligieuses favorisant le lien entre les communautés juives, chrétiennes, musulmanes et druzes en Israël, ou entre chrétiens et musulmans en Palestine.

Nous ne savons que trop bien que derrière cette actualité et ces luttes partisanes, de simples individus nés Israéliens ou Palestiniens sans en avoir eu le choix, sont piégés au cœur de bombardements, enlèvements et offensives militaires. Ce sont des civils dont les vies sont comparables aux nôtres. Ils tiennent à leur maison, à leurs proches et ils souffrent. Nous savons après plusieurs semaines vécues là bas que la souffrance n’a ni couleur, ni odeur, elle n’a ni Nation, ni religion.

La souffrance est celle de tous ces hommes et toutes ces femmes qui subissent les feux d’un conflit qui n’a que trop duré. »





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu