Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Ramadan à la télévision

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Mercredi 26 Septembre 2007

C’est connu, les soirées du Ramadan se passent souvent devant la télévision, télécommande à portée de main et programmes des chaînes satellitaires bien en tête afin de zapper au bon moment et ne rien rater des derniers feuilletons et autres programmes estampillés « spécial Ramadan ».



Image d'un feuilleton marocain
Image d'un feuilleton marocain

Feuilletons

Amours, trahisons, problèmes de société, voire parfois sujets tabous ou même politiques, tous les ingrédients susceptibles d’attirer le plus grand nombre de téléspectateurs se trouvent réunis durant Ramadan. Et les feuilletons se suivent…et se ressemblent parfois beaucoup ! Qu’ils soient égyptiens, marocains ou algériens, voire même saoudiens, les feuilletons, sitcoms et autres jeux télévisés spécialement conçus pour ce mois ont un succès incontestables, même si chaque année ce sont souvent les mêmes que l’on revoit.

Ces dernières années ce sont des feuilletons d’un genre nouveau qui sont apparus sur les écrans, avec tout autant de succès que les précédents. Ils sont labellisés « islamiques » et traitent d’une époque et de faits, certes glorieux mais révolus. Ainsi, c’est toute la vie et l’œuvre de Salahedine (Saladin) qui est retracée sur telle télévision du Golfe, tandis qu’une autre, syrienne celle-là, met en scène l’histoire du célèbre auteur de L’Authentique (As-Sahih), Al Boukhari.

Les prédicateurs, eux, ne sont pas en reste. Durant Ramadan, ceux-ci rivalisent d’éloquence et de pédagogie, même si les « stars » du petit écran, tel Amro Khaled ou Wagdi Ghanim, restent indétrônables.

Télé-réalité

Vous connaissez la « Nouvelle Star » version muslim ? C’est la chaîne satellitaire des Emirats, Al Sharjah, qui la diffuse, et pour la deuxième saison, durant Ramadan 2007. Le programme s'intitule "Munshid Al Shariqa" et se propose de faire émerger le meilleur interprète de chants religieux a capella. Vote du public, candidats enfermés pendant tout le mois et éliminés un à un, jury de stars, prime-time, tout y est. La télé-réalité dans tout son éclat.

Autre programme qui fait fureur, en Irak cette année, c'est la série satirique qui caricature grossièrement les dirigeants du pays. Intitulée "Anba Al Watan", à savoir "Nouvelles du pays" ou... "Trahison du pays", c'est selon, la série caricature le dirigeant d'un pays arabe imaginaire qui adopterait des décrets tous aussi stupides les uns que les autres. Nommé "Jumaïli", le président de ce pays ressemble étrangement au président irakien Jalal Talabani, et dès le premier épisode, c'est un sujet très sensible auquel s'attaque la série, à savoir l'unité du pays, puisque le président décide de diviser le pays et d'envoyer l'armée en piller les villes.

Nuit du Ramadan

En France, comme chaque année, c'est la Nuit du Ramadan qui sera diffusée le 11 octobre en troisième partie de soirée. Présentée par Philippe Lefait, la soirée sera enregistrée au Cabaret Sauvage à Paris et devrait voir défiler entre autres Idir, Tinariwen ou encore la chanteuse Safo.

Par ailleurs, durant toute la période du Ramadan, l'émission religieuse du dimanche matin sur France 2 toujours, "Les chemins de la foi", propose dans sa partie "Vivre l'islam" de traiter chaque dimanche d'un aspect de ce mois de jeûne.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu