Connectez-vous S'inscrire






Votre revue de presse

Ramadan 2010 en Suisse : Les palaces tentent d’éviter l’exode estival du ramadan

Rédigé par princevaillant@ymail.com | Vendredi 11 Juin 2010

La fête religieuse débutera mi-août, au plus fort de la haute saison touristique. Dans les cinq-étoiles de la région, on sort le grand jeu pour conserver les touristes moyen-orientaux sur la Riviera : personnel arabophone, buffets nocturnes et narguilés.



Le vote sur les minarets et les discussions autour de l’interdiction du voile intégral ont généré des craintes : les musulmans boycotteront-ils la Suisse cette année ? Or, un danger bien plus concret se profile pour cet été : le ramadan – mois saint pendant lequel ils doivent jeûner entre le lever et le coucher du soleil – commencera le 11 ou le 12 août, selon la forme qu’arborera la lune la nuit précédant ces dates.

Alors que la saison touristique débute ces jours, les cinq-étoiles de la Riviera prennent les devants pour ne pas voir les vacanciers moyen-orientaux déserter la région dès la mi-août.

A Montreux, le Royal Plaza annonce déjà aux futurs clients qu’un buffet sera disponible toute la nuit. « Nous verrons d’ici à la fin du mois si nos efforts ont porté leurs fruits. Mais, sans doute, beaucoup préféreront fêter le ramadan sur leurs terres », craint Hansueli Egli, directeur. En plus de tels banquets, le Mirador Kempinski (Mont-Pèlerin) prépare des conseils personnalisés en relooking, du shopping accompagné ou encore des narguilés, pipes à eau, à fumer sur la terrasse. « Nous venons également de recruter du personnel qui parle arabe, aussi bien à la réception qu’au spa ou au centre médical », précise Heidi Kelly, directrice marketing.

Room service en vogue

Le Montreux Palace ainsi que les deux cinq-étoiles veveysans – le Grand Hôtel du Lac et les Trois Couronnes – misent davantage sur le room service, très prisé des touristes arabes. Ainsi la carte sera adaptée et des chefs pourront être mobilisés pendant la nuit en cas de besoin. «Tout est possible, à condition d’y mettre le prix », précise-t-on du côté du Grand Hôtel du Lac. A relever que les touristes venus du Moyen-Orient dépensent deux à trois fois plus que les autres voyageurs et restent deux à trois fois plus longtemps dans la région.

On comprend ainsi aisément que ce marché soit convoité et choyé. Mais c’est aussi parce qu’il a connu une progression constante de 15 % chaque année, pour atteindre 400 000 nuitées sur sol helvétique en 2009.

Zurich joue bien placé

C’est Genève qui se taille la part du lion, avec 40% de ce total. La Riviera arrivait en deuxième position, mais s’est fait distancer par Zurich il y a trois ans. « Les touristes arabophones sont fidèles à notre région depuis vingt-cinq ans, rappelle Harry John, directeur de Montreux-Vevey Tourisme. Mais, depuis moins de dix ans, ils découvrent également la Suisse alémanique. Zurich, capitale économique du pays, les attire aussi pour raison d’affaires. Et il y a trois vols par jour pour Dubaï avec Fly Emirates et Swiss. Ce n’est pas négligeable. »

Lausanne arrive derrière ces destinations. Raison pour laquelle, peut-être, les palaces du chef-lieu vaudois n’ont rien prévu de spécial pour le ramadan.


Auteure : STÉPHANIE ARBOIT | 11.06.2010 |
Source : 24heures.ch





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Mai 2011 - 20:37 Yusuf Islam (Cat Stevens) à Paris Bercy


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu