Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

« Race noire » : la bourde du ministère de la Justice sur l'alerte enlèvement

Rédigé par Saphirnews | Mercredi 19 Octobre 2016



« Race noire » : la bourde du ministère de la Justice sur l'alerte enlèvement
Une alerte enlèvement a été lancée dans la soirée du mardi 18 octobre pour retrouver Djenah, un bébé de quatre mois, enlevé par son père à Grenoble. L’homme s’est finalement rendu à la police le lendemain matin à la police. Mais pendant la nuit, la description de l’homme en fuite a suscité une polémique car il a été décrit comme un « individu de race noire ».



Les réactions se faisant vive sur les réseaux sociaux, le ministère de la Justice a modifié la description en évoquant « un individu à la peau noire » avant de finalement opter pour une autre formulation, celle d’un individu « de couleur noire ».

Dans la nuit, Pierre Januel, le porte-parole du ministère a expliqué sur Twitter que « certains termes du message, repris précipitamment, étaient évidement inappropriés, regrettables et très rapidement modifiés ». « Nous comptons néanmoins sur votre mobilisation pour diffuser l’alerte et les recherches. », a-t-il ajouté.

L'alerte enlèvement a été déclenché pour la 19e fois en France depuis sa mise en place, à chaque fois avec succès.

Lire aussi :
La France, « pays de race blanche » : le racisme de Nadine Morano s'expose (vidéo)
Le mot « race » supprimé des lois
La palme du racisme en Europe décernée à la France





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:46 A Mayotte, Marine Le Pen séduit les musulmans


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu