Connectez-vous S'inscrire






Archives

Quel First Person Shooter êtes-vous ?

Rédigé par Aurélien Soucheyre | Mardi 20 Novembre 2007

Les FPS de qualité se suivent et ne se ressemblent pas sur consoles. Difficile de faire un choix avec le récent déluge de très bons titres estampillés dans cette catégorie. Multijoueur, jouabilité, ambiance ou efficacité… Il y en a pour tous les goûts.



Halo 3
Halo 3

Tout le monde s’appelle Master Chief

Le blockbuster incontestable du moment est nommé Halo 3. Microsoft a engrangé près de 170 millions de dollars aux Etats-Unis en seulement vingt-quatre heures après la sortie du jeu. Un record historique, qui dépasse les recettes des plus grands films hollywoodien sur ce laps de temps. Un tel score pourrait laisser penser qu’Halo 3 tient toutes ses promesses… Et c’est le cas, trop sans doute, car aucun risque n’a été pris ! Il y a très peu d’innovation et le titre de Bungie clôt la trilogie sans surprendre personne, ce qui est un peu dommage… Heureusement, et tous comme ses prédécesseurs, le jeu frôle la perfection. Malgré un scénario décevant, Halo 3 est tout simplement un des meilleurs titres jamais conçus en mode multijoueur. Pour son atmosphère si particulière et son gameplay toujours aussi efficace, voir addictif. Que ce soit la campagne en coopération à quatre, en mode légendaire, ou les parties endiablées sur le Xbox Live, ce jeu possède une durée de vie quasi illimitée. Il s’avère incontournable sur le net, pour le plus grand plaisir des fraggeurs. Capture du Drapeau, Team Slayer ou Roi de la Colline, les styles de jeux proposés sont prenants et les cartes très bien pensées. A cela s’ajoute la multitude de grades et de médailles à collectionner. La dimension du jeu s’en retrouve totalement transformée et le gameplay devient immersif comme jamais. Pour finir, le mode cinéma permet de revoir ses plus belles joutes, ce qui assure encore de belles heures de gloire au Master Chief et à l’Arbiter.

Metroid Prime 3 : Corruption
Metroid Prime 3 : Corruption

Fini de Samuser

Une autre trilogie se termine sur console next gen, avec Metroid Prime 3 : Corruption. Fin de croisière totalement réussie, puisque ce volet est certainement le plus abouti de la série. Ce n’était pourtant pas gagné d’avance, et on avait un peu peur que Samus Aran ne s’essouffle après un passage si réussi à la 3D. C’était sans compter les nouvelles commandes de la Wii. Car à cette réalisation particulièrement bien léchée s’ajoute la maniabilité si agréable et immersive de la wiimote et du nunchuk. Des commandes qui une fois maîtrisées, par les développeurs et par les joueurs, proposent une nouvelle manière d’appréhender le gameplay. On retrouve dans ce titre l’ambiance visuelle si propre à la série, et des graphismes qui tiennent franchement le coup face à une concurrence pourtant très élevée. C’est presque à regret que l’on quitte Samus et ses nouveaux comparses, eux aussi chasseurs de primes, alors que le phazon lui donnait de tous nouveaux pouvoirs… Encore une fois, l’atmosphère SF est très bien pensée, les énigmes prenantes et les boss très ardus ! Enfin un hit à se mettre sous la dent sur Wii, en attendant le prochain Mario.

Bioshock
Bioshock

Le choc n’est pas que dans le titre

Une cité engloutie sous les flots, une architecture art-déco, du jazz et le rêve d’une cité idéale qui vire au cauchemar… Bienvenue à Rapture ! Tout a dégénéré, et le scénario captivant n’est révélé qu’au compte-gouttes, après un parcours d’une originalité rafraîchissante et passionnante. Le héros de Bioshock, propulsé par hasard dans ce monde urbain et sous-marin, va devoir faire son choix au fur et à mesure de l’aventure, en défiant les terrifiants protecteurs et en sauvant ou non les petits sœurs… La possibilité de modifier génétiquement son personnage en lui faisant maîtriser les éléments ou en le boostant physiquement changera aussi totalement le gameplay du jeu. A vous de choisir, d’apprendre et d’explorer la cité… et d’en sortir ! Le jeu se démarque surtout par son ambiance hors du commun, ses graphismes magnifiques et sa touche si art-déco… Il y a tellement à dire qu’il vaut mieux vous laisser découvrir! Un must, à savourer absolument.

Call of Duty 4
Call of Duty 4

La Seconde Guerre mondiale est terminée

Ouf ! Cela faisait tellement de fois que l’on revivait virtuellement les aventures tragiques des soldats de 1944 que l’on est bien content de voir la série des Call of Duty prendre de l’air. Cette fois-ci, il s’agit d’un conflit fictif et moderne, superbement mis en scène. Dommage que le scénario soit si mauvais... De son côté la jouabilité reste fidèle à la série et s’avère particulièrement accessible. L’aventure proposée est certes haletante mais un peu courte, heureusement qu’il reste le live pour fragger encore et encore. Certainement le plus traditionnel des bons FPS sortis dernièrement. Classique donc, mais terriblement efficace ! (A noter que la rédaction n’a pas pu tester le titre dans son intégralité).

Mais que choisir ?

Pour les fans inconditionnels de chaque série, il n’y a aucun doute, vous ne serez pas déçu par ces nouveaux opus très réussi. Du côté des néophytes, de ceux qui découvrent ou qui hésitent, le choix sera plus difficile. Si vous ne jurez que par le multijoueur et les frags démentiels, Halo 3 s’avère incontournable. La campagne solo ravira les adeptes de Covenants et de grenades collantes mais le Xbox Live reste l’atout majeur de ce titre. A vous de défiez les joueurs du monde entier !

Si vous êtes un inconditionnel des commandes intuitives, ergonomiques et immersives de la Wii, Metroid Prime 3 : Corruption est fait pour vous. Ce FPS se démarque définitivement des autres grâce à son gameplay et à sa touche si Nintendo et SF. Un final brillant pour un des plus beaux passages de la 2D à la 3D sur console.

Avis aux amateurs de scénario tortueux, d’expérience ludique inédite et d’atmosphère unique. Bioshock est un véritable jeu d’auteur, grâce à sa décadente cité engloutie et au mystère qui se cache derrière ce projet génial et fou. Du côté du gameplay, la possibilité de customiser son personnages avec les plasmides change radicalement la vision du jeu. A recommencer plusieurs fois.

Enfin, Call of Duty 4, pour un jeux vidéo très réaliste, qui propose presque une simulation de guerre. Un FPS classique, voir traditionnel mais très bien réalisé. Son gameplay devient encore plus efficace sur le live, qui rallonge presque indéfiniment la durée de vie du jeu.




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu