Connectez-vous S'inscrire






Ramadan

Quand le pharmacien conseille le jeûneur

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Mercredi 27 Août 2008

C'est une tendance forte en Grande-Bretagne. Les entreprises du pays se mettent en quatre afin de proposer des services adaptés aux deux millions de musulmans Britanniques. Dernière initiative en date, la chaîne de pharmacies The Co-operative Pharmacy, qui offrira durant le mois de Ramadan des conseils adaptés aux patients musulmans.



Quand le pharmacien conseille le jeûneur
Selon le quotidien britannique The Telegraph, la chaîne de pharmacie The Co-operative Pharmacy offrira gratuitement durant le mois de jeûne du Ramadan aux musulmans Britanniques ayant des soucis de santé des conseils afin que ces derniers puissent jeûner tout en continuant à se soigner convenablement et sans mettre leur santé en péril.

Pour la première fois en Grande-Bretagne, une chaîne de pharmacie a spécialement formé des pharmaciens dans 40 de ses succursales situées dans des zones à forte population musulmane, afin que ceux-ci puissent venir en aide aux patients musulmans durant le mois de Ramadan et leur apprendre comment le jeûne peut avoir une incidence sur l'efficacité des médicaments, et donc comment les prendre durant ce mois.

Cette initiative de The Co-operative Pharmacy entre dans une dynamique enclenchée depuis quelques temps par plusieurs autres entreprises britanniques qui, de plus en plus, développent des services spécialement adaptés à leur clientèle musulmane. Dernier signe en date, la possibilité pour les conducteurs Britanniques musulmans de souscrire une assurance automobile compatible avec la loi islamique.

Sur la plaquette publicitaire spécialement réalisée par la firme pharmaceutique à l'occasion du mois de Ramadan, The Co-operative Pharmacy appelle les musulmans Britanniques, "Ramadan débutant le 1er septembre, à programmer une mise au point gratuite" avec un des pharmaciens agréés. Suit une liste exhaustive des 44 pharmacies délivrant ces conseils adaptés.

"Nous ne sommes pas en train de faire des hypothèses sur la façon dont les patients musulmans pourraient agir, mais nous leur recommandons fortement de parler à leur pharmacien", a déclaré Adrian Prix, manager auprès de The Co-operative Pharmacy, avant d'ajouter : "Nous savons que pendant le Ramadan de nombreux patients modifient l'horaire de prise de leurs médicaments, ou même le nombre de doses qu'ils prennent chaque jour, sans demander d'avis médical. Passer quelques minutes discuter de cela avec un pharmacien peut leur permettre d'identifier les problèmes potentiels et de discuter des solutions possibles."




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu