Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Quand 'Plus belle la vie' introduit le sujet du voile

Décryptage

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Mercredi 10 Octobre 2007

Un voile sur nos petits écrans à une heure de grande écoute, au moment où près de 6 millions de téléspectateurs sont en haleine devant les aventures de Charlotte, Luna ou Malik ! Il fallait le faire. Plus belle la vie, le feuilleton phare de France 3 l'a fait ! Arrivé à la mi-septembre dans la série, le personnage de Djamila, jeune femme d'origine algérienne, joue le rôle de la cousine de Samia et Malik. Et elle est voilée.



Samia (à gauche) et Djamila (à droite)
Samia (à gauche) et Djamila (à droite)

Audience record

Les sujets sensibles, voire tabous, ne leur font pas peur. Ils l'ont prouvé par le passé en traitant de sujets sociaux ou politiques comme la drogue, le racisme, le droit des étrangers ou encore l'homosexualité. Ces dernières semaines, les réalisateurs du feuilleton phare de la chaîne France 3, Plus belle la vie, série diffusé quotidiennement à 20h20, donc à une heure de très grande écoute et suivi régulièrement par près de 6 millions de téléspectateurs, s'attaque cette fois-ci au sujet du voile.

Démarrée le 30 août 2004, la série n'a pourtant pas connu le succès tout de suite. Il aura fallu attendre début 2005 pour que le feuilleton trouve son public et existe réellement. Aujourd'hui, avec plus de 800 épisodes de 26 minutes, Plus belle la vie a dépassé en audience le journal télévisé de France 2, atteignant 23% de parts de marché selon les chiffres d'audience de Médiamétrie. Le magazine Phenomania, diffusé par France 5, a consacré à la série un numéro, disponible d'ailleurs sur le site de la chaîne

Produit par Hubert Besson, Michèle Podroznik et François Charlent et créé par Magaly Richard-Serrano, Bénedicte Achard, Georges Desmouceaux, et Olivier Szulzynger, le feuilleton français est diffusé par la chaîne publique France 3, mais aussi par la chaîne belge La Deux et par la chaîne française Fox Life.

Quand 'Plus belle la vie' introduit le sujet du voile

Délicat

Le voile. Un sujet à la fois sensible et tabou. En témoigne le forum que le site Internet de France 3 consacre à la série, et où un sujet intitulé "Djamila, la cousine de Malik" a été lancé le 3 octobre dernier et comporte déjà 23 pages et 560 commentaires des forumeurs. N'ayant pas vu que ce sujet avait été ouvert, une internaute se faisant appeler "kensrine" s'est même spécialement inscrite sur le forum de la série afin de parler du sujet, qu'elle qualifie de "délicat". 173 commentaires y ont déjà été postés à ce jour. Les deux sujets figurent parmi les plus commentés du moment puisqu'ils apparaissent depuis le départ en haut de page et sont extrêmement lus et suivis.

Mais qu'en est-il du personnage de Djamila. Elle est effectivement arrivée d'Algérie au cours de l'épisode du 4 octobre dernier, envoyée par son père, oncle de Malik et Samia, afin qu'elle puisse poursuivre ses études en France, en l'occurrence un BTS en commerce international. Pourtant l'intransigeance dont fait preuve le personnage de Djamila, qui refuse de rentrer dans un restaurant parce que de l'alcool y est servi, peut légitimement choquer les Françaises musulmanes, qui ne se reconnaîtront absolument pas dans ce personnage, mais rappelons toutefois qu'il vient d'Algérie et pourrait donc ne pas avoir la même vision de la société.

Par ailleurs, le débat que le voile de Djamila suscite chez les autres acteurs du feuilleton reflète, il est vrai, celui qui a lieu réellement dans la société française. Tandis que Rudy, jeune étudiant en médecine, estime que "si elle est cool, qu'est-ce qu'on en a à foutre de son voile", Fabien, petit ami de Samia, lui rétorque que "justement, elle n'est pas cool" et la juge intolérante. Agathe, co-gérante de l'hôtel du quartier et ancienne prostituée, soutient pour sa part que le voile enferme la femme dans sa condition de femme. Et la scène se termine par une moue sceptique de Rudy.

En bref, les idées bien arrêtées, voire choquantes, mises en avant par Djamila ont heurté, même si elle arrive du Maghreb. Maintenant, le feuilleton et son personnage évoluent et changent, et Plus belle la vie s'inscrit dans une dynamique et une réalité sociales dont on ne peut exclure le voile.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu