Connectez-vous S'inscrire






Economie

Pub sans alcool

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Mercredi 30 Avril 2008

A Oldham, une ville du comté du Grand Manchester, en Grande-Bretagne, le Halal Inn a un bar à jus, des tables de billard et des jeux de fléchettes. Comme n'importe quel bar ou pub. Sauf que celui-ci ne sert pas d'alcool. Et pour cause, il est estampillé "pub islamique" et a été ouvert par deux Anglais musulmans.



Azizur Rahman et Muzahid Khan, les deux propriétaires du Halal Inn
Azizur Rahman et Muzahid Khan, les deux propriétaires du Halal Inn
En Grande-Bretagne, dans la petite ville d'Oldham, dans le comté du Grand Manchester, s'est ouvert récemment le premier pub sans alcool. Géré par deux musulmans Anglais, Azizur Rahman et Muzahid Khan, le Halal Inn est équipé d'un phytobar proposant toute une gamme de jus de fruits, de fléchettes ou encore d'un billard américain. Un sauna est même mis à la disposition des clients.

Seule différence avec n'importe quel autre bar ou pub, la consommation d'alcool y est interdite et aucune boisson alcoolisée n'y est servie.

Faut-il le préciser, le pub, de tradition britannique, constitue le lieu de rencontre par excellence, et le premier endroit où l'on se rend après une journée de travail. Inutile de préciser aussi que ce sont là que les liens sociaux et professionnels, et donc les réseaux, se créent.

'Se détendre et se rencontrer'

En plus du thé, du café, et des jus de fruits, toute une palette de collations asiatiques est disponible, et les hauts-parleurs diffusent des chants religieux.

Outre les fléchettes et le billard, un jeu semblable à ce dernier, le karam, est également disponible et des nuits sont consacrées à l'organisation de quizz thématiques.

Selon les propriétaires, "les musulmans sont d'importants consommateurs et ils ont besoin d'un endroit où se détendre et se rencontrer tout comme n'importe qui d'autre".

"De plus en plus de pubs ferment à travers le pays, précisent-ils, et nous pensons que les transformer en pubs sans alcool pouvait mener au succès là où les musulmans sont nombreux." Bien entendu les femmes y sont les bienvenues.

Le Halal Inn
Le Halal Inn

'Pinte de bière blonde, s'il vous plaît !'

Ali Yaris, le barman âgé de 44 ans, raconte lui qu'"une nuit, un homme est arrivé, s'est assis au bar et lui a dit : 'Pinte de bière blonde, s'il vous plaît !'. "J'ai regardé autour de moi et il a suivi mes yeux et réalisé qu'il n'y avait pas de pompes à bière ni de bouteilles de spiritueux sur le plateau derrière le bar", poursuit M. Yaris.

"Nous avons éclaté de rire, conclut le barman, qui pense que le client en question "est allé à un autre endroit pour trouver quelque chose d'un peu plus traditionnel".

Tournoi de billard

Le pub organise aussi son propre tournoi de billard. Près de 20 concurrents sont régulièrement en lice pour être sacrés champions.

Selon Mohammed Ali, 27 ans, employé de bureau, qui apprécie ce jeu calme après une journée de travail, les personnes présentes dans le bar ne sont pas toujours des gens de confession musulmane. "C'est un endroit très sociable", précise-t-il.

"C'est un peu différent d'un pub traditionnel, poursuit le jeune homme, parce que vous n'y voyez pas d'ivrognes et donc pas trop d'agressivité. Je pense que c'est une idée géniale."

Mais un pub traditionnel propose aussi en général à ses clients des retransmissions de matchs, qu'ils soient de football, de rugby ou encore de cricket, un sport prisé des Anglais. Or, de poste de télévision il n'y a guère au Halal Inn.

Et si M. Khan, l'un des propriétaires, concède que cette option pourrait attirer plus de clients dans son pub, il estime que son concept de pub "islamique" est un concept nouveau et que cela va prendre un certain temps pour que les gens s'y habituent, même dans la communauté musulmane", il est donc encore temps pour le reste.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu