Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Projet d'attentat contre Macron : il voulait tuer « musulmans, juifs, noirs et homos »

Rédigé par | Mardi 4 Juillet 2017



Projet d'attentat contre Macron : il voulait tuer « musulmans, juifs, noirs et homos »
Un homme de 23 ans, militant d'extrême droite, a été mis en examen et écroué, lundi 3 juillet, pour « entreprise individuelle terroriste ». Il avait été interpellé mercredi 28 juin à son domicile dans le Val d’Oise suite à plusieurs signalements.

L’enquête de la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire avait révélé que l’individu projetait de tuer le président Emmanuel Macron lors du défilé du 14-Juillet sur les Champs-Elysées. Il voulait également s’en prendre à « des musulmans, des juifs, des noirs et des homosexuels ». L’inculpé dont l’identité n’a pas été révélée a cherché à se procurer une arme à feu via le forum d’un site consacré aux jeux vidéos.

Selon RMC, le jeune homme, qui se décrit comme un « nationaliste » et « instable psychologiquement mais conscient et déterminé », a déjà été condamné en 2016 pour provocation à la haine raciale et apologie du terrorisme.

Pour avoir glorifié les actes du terroriste norvégien Anders Breivik, il a écopé de trois ans de prison dont 18 mois avec sursis. Son profil rappelle celui de Maxime Brunerie, un adepte de l’extrême droite qui avait visé Jacques Chirac avec un fusil lors du défilé du 14 juillet 2002. Le président de la République avait eu la vie sauve grâce à l’intervention d’un spectateur.

Lire aussi :
Bouches-du-Rhône : un projet d’attentat contre des migrants déjoué
Créteil : l’apaisement après le choc de l’attentat manqué contre la mosquée





Loading














Recevez le meilleur de l'actu