Connectez-vous S'inscrire






Archives

Programme: du 18 au 24 avril

| Lundi 17 Avril 2006





"Afghanistan, un Etat impossible?"
documentaire (rediffusion)

Mercredi 19 avril




10h35




Chaîne : Histoire




Durée:55mn


Réalisateur: Atiq Rahimi



De la chute de la monarchie constitutionnelle à celle des talibans, une histoire subjective de l'Afghanistan, telle que l'ont vécue l'auteur et son père.
En 1973, avec le coup d'Etat qui mettait fin à la monarchie, l'Afghanistan basculait dans le chaos. D'où le titre étrange donné à son documentaire par l'auteur, écrivain afghan réfugié politique en France depuis 1985 : «Pour mon père, l'Afghanistan a perdu la première lettre de son nom il y a quarante ans, pour devenir «Fghanistan», ce qui signifie «terre de plaintes et de cris». En multipliant les points de vue sur la succession des régimes politiques et des tragédies qui ont fait périr deux millions d'Afghans et vu sept millions de rescapés choisir les chemins de l'exil, Atiq Rahimi reconstitue tout un pan de l'histoire récente.

  
"Marrakech/Dubaï"
documentaire

Mercredi

19 avril




15h49




Chaîne : France5




Durée:48mn


Réalisateurs: Max Baring et Peter Widsom



Dubaï, ville emblématique des sept Emirats arabes unis, a connu, en moins d'un siècle, un essor spectaculaire, dû à la richesse pétrolière de son sol et au dynamisme de ses échanges commerciaux. Encerclée par la mer et le désert, la ville semble être un lieu d'expérimentation pour les rêves architecturaux les plus fous. Mais Dubaï accorde aussi une place importante à la tradition religieuse : la visiter pendant la période du ramadan permet ainsi de mesurer la ferveur de ses habitants. Marrakech, quant à elle, présente un double visage, partagée entre la ville nouvelle aux constructions françaises, et la médina avec son pittoresque souk. Envahies par l'achalandage varié des marchands, les ruelles étroites et sinueuses de la vieille ville révèlent des métiers ancestraux et un artisanat devenu rare. Incontournable, la place Djema'a el-Fna devient, la nuit, le théâtre de toutes sortes d'exhibitions... (Programme sous-titré par télétexte pour les sourds et les malentendants).

 
"La langue arabe en France, choix ou héritage?"

Mercredi 19 avril



19:00




Fréquence Radio: RMC MoyenOrient 





 


Animée par Gaby LTEIF




Les invités seront :


  • Mahmoud Azab, professeur de civilisation arabo-islamique à l’INALCO
  • Fatima Chbibane Bennaçar, poétesse marocaine, enseignante bénévole d’arabe.
  • Mohamed Salh Ziadah, diplomate soudanais au département culture à l’UNESCO, professeur à la Sorbonne nouvelle.
  • Maya El Daher, fondatrice et responsable de l’école arabe de Passy à Paris
  • Ossama Douay, professeur d’arabe au centre culturel arabe syrien à Paris
- Réception satellitaire
Eutelsat W3 : 11,283 Ghz
- Ondes moyennes
738 Khz de 5h à 5h30 (TU)

 
"Foum Tatahouine"
documentaire

Jeudi 20 avril



23h59



Chaîne : France 5



Durée : 50mn




Réalisateur: Feriel Ben Mahmoud



Pendant plusieurs décennies, durant la première moitié du XXe siècle, le camp militaire de Foum Tataouine, en Tunisie, a symbolisé l'enfer des bataillons punitifs. Nombre d'insoumis et de repris de justice ont en effet fini leurs jours à Tataouine, sous l'autorité de chefs qui avaient tous les droits sur leurs soldats, y compris celui de vie ou de mort ! L'implantation de ce camp, et de son satellite Médenine, remonte à 1881, lors de l'établissement du protectorat français. Il sera en charge de la défense nationale jusqu'en juin 1940, avant d'être occupé par les Italiens. En 1948, il renaît de ses cendres jusqu'à l'indépendance de la Tunisie, en 1956. Soumis au dénuement et à la rudesse climatique du désert sud-tunisien, le bataillon d'infanterie légère d'Afrique, établi à la sortie du village de Foum Tataouine, va accueillir en nombre des militaires insoumis ou des déserteurs, voire des civils condamnés. Ces huit ou neuf cents fortes têtes, tenues en marge de la société, pourront ainsi s'y racheter, par l'exécution de travaux inhumains ou d'actions d'éclat pendant des combats, toute tentative d'évasion étant vouée à l'échec sous peine de s'égarer et de mourir de soif ! Riche en images d'archives ou en extraits de films -comme " La Bandera ", avec Jean Gabin, ou " Beau geste ", avec Gary Cooper, qui ont nourri l'imaginaire collectif-, ce documentaire retrace l'histoire de ce camp au travers des témoignages d'anciens soldats et chefs militaires. Aujourd'hui, l'emplacement du camp et les alentours sont devenus un endroit de villégiature particulièrement prisé !



"Ca ne va pas durer"
magazine

Vendredi 21 avril



23:05




Chaîne : France5



Durée : 2h00



Réalisateur: Pascal Hendrick



Rebecca Manzoni anime le nouveau rendez-vous des noctambules du vendredi soir. Autour d'un invité et de sa tribu, elle propose aux téléspectateurs des rencontres enrichissantes et des surprises. Dans une ambiance chaleureuse et conviviale, son invité donne la parole aux personnes qu'il souhaite faire connaître, que ce soit pour leur sensibilité, leurs convictions ou leurs engagements. Des séquences musicales live, présentées par Matthieu Culleron, rythment les deux heures de cette rencontre.
Invité : Akhenaton, rappeur français, appartenant au groupe de rap marseillais "IAM". La tribu : Bruno Coulais, compositeur de musiques de films, l'écrivain Amin Maalouf, Bertrand Gallet, professeur d'histoire en faculté et co-réalisateur de "Massouf l'afghan" avec Christophe de Ponfilly, Kamel Saleh, réalisateur ("Comme un aimant), et Saïd, parrainé par Akhenaton pour la sortie de son premier album.
Les lives : Adrienne, Etienne et moi, les danseurs de Blanca Li, Akhénaton qui interprète " sur les murs de ma chambre " accompagné par Saïd, qui lui, joue " Je vous dis merci".
"Le développement de l'Afrique"
Débat (rediffusion)

 Samedi 22 avril




14:55



Chaîne : Public Sénat



Durée : 45mn




Présenté par Benoît Duquesne
 




Invité :

- Luc BASSONG, Auteur de " Comment immigrer en France en 20 leçons ? " 
- Jean-Pierre BRARD, Député de Seine-Saint-Denis (CR)
- Sophie COMTET KOUYATÉ, Réalisatrice de Foroba 
- Jean DASSIAM, Journaliste indépendant 
-Yéra DEMBÉLÉ, Secrétaire général du forum des organisations de solidarité internationale issue 
- Pierre KIPRÉ, Professeur émérite de l'Ecole Normale Supérieure d'Abidjan 
- Nicolas PINAUD, Economiste du projet Afrique émergente du centre de développement de l'OCDE 

 
"Islam"
émission religieuse

Dimanche 23 avril



8h45




Chaîne: France 2




Durée:29 mn




 


Cette semaine l'émission est consacrée à Ibn'Arabî, considéré comme le plus grand des maîtres de la spiritualité islamique.

 
"Les pionniers de l'égyptologie"
documentaire

Lundi 24 avril




10h00




Chaîne : Histoire




Durée:30mn


Réalisateur: Xavier Simon


Le XXe siècle et la découverte des sites archéologiques par des étrangers ont permis aux Egyptiens, convertis à l'Islam depuis le VIIe siècle après Jésus-Christ, de s'intéresser de plus près à leur patrimoine historique. A partir du XIXe siècle, les monuments de l'Egypte pharaonique sont peu à peu arrachés au sable. L'enthousiasme des chercheurs étrangers est communicatif : les Egyptiens commencent à s'intéresser à leur tour aux richesses de cet écrasant passé. Ahmed Kamal, Ahmed Fakhry, Labib Habachi, Gamal Mokhtar ou encore Zahi Hawass se penchent sur les délicats hiéroglyphes afin de leur faire raconter la splendeur de l'Egypte d'avant la conquête arabe.

Volet : 11/12

"Histoires d'aujourd'hui"
documentaire 

Lundi 24 avril




20:55




Chaîne: France3


Durée: 01h35





Réalisateur: Jean-Luc Breitenstein




RESUME : Août 2004. La coalition occidentale est en guerre en Irak depuis près d'un an et demi. Christian Chesnot et Georges Malbrunot sont deux journalistes pigistes qui connaissent bien le Moyen-Orient et couvrent le conflit pour plusieurs médias français. Comme d'autres reporters postés à Bagdad, ils décident de se rendre à Nadjaf, au sud de Bagdad, un bastion de l'islam chiite où les combats font rage. Le 20 août, les deux Français partent en voiture avec leur guide et chauffeur syrien, Mohamed Al-Joundi. La route est extrêmement dangereuse. Repérés par un groupe de l'Armée islamique en Irak, ils sont enlevés tous les trois et détenus comme otages. Deux semaines après, les deux journalistes sont séparés de leur chauffeur. Il sera retrouvé vivant le 12 novembre à Falloujah par des soldats américains. Christian Chesnot et Georges Malbrunot seront libérés le 21 décembre. Ils racontent ici ces quatre longs mois d'attente et d'angoisse, tandis que des séquences reconstituent leur vie en détention, ainsi que les efforts des services de renseignements et de la diplomatie française pour aboutir à leur libération...







Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu