Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Présidentielle: il jette l'éponge et quitte la France

| Mardi 20 Mars 2007



Lundi, le candidat fédéraliste Jean-Philippe Allenbach, absent de la campagne présidentielle faute de parrainages, a officialisé dans un communiqué son retrait et décidé du même coup de quitter la France.

"Ce dont les Français ont besoin, ce n'est pas d'un "papa" qui commande ni d'une "maman" qui console mais de jobs, de pouvoir d'achat et de liberté", assène M. Allenbach. "Aucune des propositions concrètes des trois candidats n'aboutit à un changement fondamental du système". Et "cela veut malheureusement dire que les problèmes concrets des Français ont peu de chances d'être vraiment résolus demain".

"Dès lors, j'ai pris la décision de rejoindre la région particulièrement jeune et dynamique des plus de deux millions de Français qui vivent à l'étranger". M. Allenbach annonce sa décision de s'installer à Genève pour "vivre dans un système fédéraliste qui marche, plutôt que dans un système centraliste qui ne marche pas".

"Quant à tous ceux qui malheureusement ne peuvent pas envisager de partir, je les appelle, pour le premier tour, à ne pas voter pour les "extrêmes", ni pour Nicolas Sarkozy ou Ségolène Royal", préconise-t-il.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu