Connectez-vous S'inscrire






Archives

Présidentielle: clôture de la campagne

| Samedi 21 Avril 2007

Depuis vendredi minuit, la campagne pour le premier tour de l'élection présidentielle a pris fin. Environ 44,5 millions d'électeurs sont appelés à voter dimanche pour dire qui ils souhaitent voir succéder à Jacques Chirac à la présidence de la République.



Présidentielle: clôture de la campagne

La campagne a pris fin

La campagne pour le premier tour de l'élection présidentielle a pris fin depuis vendredi minuit. La clôture de la campagne implique l'interdiction de diffuser des "messages ayant le caractère de propagande électorale" sur les radios et télévisions.

La publication de sondages, d'estimations ou de commentaires "par quelque moyen, que ce soit" est interdite de même que la diffusion d'informations sur les résultats avant la fermeture des derniers bureaux de vote dans l'ensemble du territoire métropolitain, dimanche à 20H00. Cette interdiction s'applique également aux sondages déjà publiés auparavant.

La presse écrite, radiotélévisée mais également les sites internet français doivent se soumettre à ces obligations. La Commission de contrôle de la campagne présidentielle a rappelé aux hébergeurs leur responsabilité si des sites français révélaient avant 20h00 dimanche les estimations sur les résultats du premier tour. Seuls les éditoriaux des journaux échappent à cette règle.

44,5 millions d'électeurs sont appelés à voter

Par ailleurs les 12 candidats et leur entourage doivent observer, jusqu'à la fermeture des bureaux, un repos forcé, toute prise de parole publique leur étant interdite.

Environ 44,5 millions d'électeurs sont appelés à voter dimanche pour dire qui ils souhaitent voir succéder à Jacques Chirac à la présidence de la République, dans une élection à suspense qui devrait marquer un tournant dans la Ve République.

On saura dimanche qui des douze candidats, dont quatre femmes, en lice --Olivier Besancenot, Marie-George Buffet, Gérard Schivardi, François Bayrou, José Bové, Dominique Voynet, Philippe de Villiers, Ségolène Royal, Frédéric Nihous, Jean-Marie Le Pen, Arlette Laguiller et Nicolas Sarkozy-- pourra disputer, le 6 mai, le droit de devenir le 6e président de la Ve République.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu