Connectez-vous S'inscrire






Monde

Pour plus de participation des musulmanes d'Afrique en politique

| Lundi 1 Décembre 2008



Pour plus de participation des musulmanes d'Afrique en politique
Les femmes musulmanes d’Afrique s’organisent pour une meilleure participation dans la vie politique. Jeudi et vendredi dernier, plusieurs centaines de femmes venues d’Afrique, d’Europe et du Moyen-Orient, se sont réunies à Bamako au Mali sous l’égide du Programme des Nation Unies pour le Développement (PNUD). Objectif de ces deux jours de rencontres : « promouvoir et renforcer la capacité des femmes musulmanes afin d’améliorer à la fois leur participation à la vie politique, leur leadership à faire face aux grandes préoccupations du moment » selon les propos du président du PNUD au Mali, Joseph Byll-Cataria.

Un réseau sous régional des femmes musulmanes africaines doit être mis en place à l’issue de cette rencontre. Pour la ministre malienne de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Mme Maïga Sina Damba, cette structure est une opportunité pour l’ensemble des pays du continent «d’avoir un mécanisme de consultation et une plateforme d’échanges aptes à éclairer la prise de décision des femmes dans l’adoption de mesures en faveur de leur promotion» a-t-elle souligné dans son allocution. Les représentants du PNUD, de l’Organisation de la conférence islamique (OCI) et de l’Union Africaine ont tour à tour exprimé leur soutien à cette initiative, rapporte le journal malien L’Indépendant.

Ce réseau devrait également intégrer des espaces de travail sur le droit des femmes musulmanes et leur participation politique. « En Afrique, au sud du Sahara par exemple, seulement 17, 2% des femmes forment l’effectif des parlements » a relevé une représentante du PNUD. Cette réunion vise également à concrétiser l’un des objectifs du Millénaire pour le Développement des Nations Unies lié à la promotion de l’égalité et de l’autonomisation des femmes.




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu