Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

« Pour le droit d’expression culturelle de Dieudonné ! »

Rédigé par Dieudonné Comité de soutien à | Mercredi 18 Février 2004

Le 1er décembre 2003, un animateur de FR3, Marc-Olivier Fogiel, recevait le bouffon Dieudonné. A la suite d'une animation du comédien sur le thème de la situation scandaleuse et barbare imposée par l'Etat d'Israël aux Palestiniens, une véritable machination a été montée, tendant à le faire passer pour un antisémite.



Tous et Toutes devant l’Olympia

le 20 février 2004 à 19h :

« Pour le droit d’expression culturelle de Dieudonné ! »

Le 1er décembre 2003, un animateur de FR3, Marc-Olivier Fogiel, recevait le bouffon Dieudonné. A la suite d'une animation du comédien sur le thème de la situation scandaleuse et barbare imposée par l'Etat d'Israël aux Palestiniens, une véritable machination a été montée, tendant à le faire passer pour un antisémite.

Curieusement, des gens, et pas des moindres, soutiennent cette machination, orchestrée, par des organisations juives d'extrême droite. Une instruction a été ouverte par le Parquet de Paris, sur le fondement d'antisémitisme, contre Dieudonné.

Plus encore, M. Alex Moïse, s'est déclaré sur Europe1, comme représentant : « La fédération d'une organisation sioniste de France qui est une émanation d'une organisation sioniste mondiale représentant tous les mouvements sionistes dans le monde. » Il a reconnu '…être intervenu auprès du casino et de la mairie de Deauville…' et avoir obtenu l'annulation du spectacle de Dieudonné en août 2003 déjà. ' 'je me vante du fait que ma démarche ait marché, bien entendu…' ' je me vante que quelqu'un comme vous n'est pas pu faire son spectacle'. 'Dieudonné est un Le Pen noir'. Et à la question précise de l'animateur de radio: 'Est-ce que pour vous, Alex Moïse, il faut donner la parole à Dieudonné ? La réponse a été claire et nette: ' Pas plus qu'à Le Pen' '…je pense qu'aujourd'hui il y a des choses qui doivent être évacuées effectivement'. Une menace ?

Des questions se posent

Comment, tolérer l'exorbitant pouvoir d'un groupe religieux, dans un pays qui, aujourd'hui réaffirme sa laïcité en clamant son attachement : A la République ? A l'indépendance de la justice ? Au refus hypocrite du communautarisme ?

Qui donc est derrière ce groupe ayant le pouvoir de décider qui a le droit ou non de travailler dans ce pays ? Le pouvoir de faire plier nos autorités politiques et administratives sous prétexte de défendre une politique mondialement contestée de pays étrangers, Israël et les USA en l'occurrence ? Quel est ce lobby qui bafoue nos lois ? Comment, nos autorités, avec l'appui de certains médias, peuvent-elles se sentir choquées par les propos de Dieudonné qui lui, courageusement condamne les tueries du Moyen-orient ? Comment, aucune d'elles n'ose clamer, n'ose crier son écoeurement devant les propos négrophobes, tenus dans les prétendus SMS diffusés dans l’émission suivante du 6 décembre de M.Fogiel ?

n'ayons pas la mémoire courte

On a parlé en France, à la télévision d'Etat de l'odeur des noirs comme on a parlé en leurs temps, des odeurs du quartier de la goutte d'or dans le 18° Arrondissement de Paris, et les corps constitués ne s'émeuvent aucunement ? Sont-ils aussi sous influence ? est-ce tolérable qu'en France aussi, ce pays des Droits de l'Homme, que maghrébins, musulmans, africains et descendants d'africains souffrent quotidiennement du racisme, de discriminations dans le travail, le logement, la culture, entre autres domaines économiques et sociaux sans que cela n'émeuve de la même manière nos politiques ainsi que certains médias et associations de la société civile française ?

L'opinion publique s'interroge

Il y a t-il donc deux poids et deux mesures selon la religion ou le groupe ethnique auquel on appartient ? Il y a t-il une religion élue ? Au dessus de toutes les autres ? Dieudonné lui, a répondu clairement : ' Le racisme doit être combattu au même titre que l'antisémitisme. Il n'y a pas de hiérarchie dans la souffrance.' Des propos sans équivoque.

Et ceux qui, lâchement, dans l'ombre, tirent les ficelles, ignorent-ils qu'il n'y a pas 'les juifs en général' et qu'il y a aussi des juifs victimes de cette société d'exclusion que nous dénonçons ? Qu'il y a aussi des juifs qui condamnent la politique palestinienne de M. Sharon ? Veut-on nous faire prendre des vessies pour des lanternes ?

Alors où est le problème ? et qu'est-ce que c'est que cette polémique ?

Nous avons déjà déjoué ce stratagème à la Conférence Mondiale Contre le Racisme de Durban en 2001, malgré la collusion de certains pays occidentaux dont la France et ce même axe U.S.A/Israël...

Dans ce pays au lourd passé et présent colonial, les victimes doivent être respectées et de véritables mesures doivent être prises pour combattre l'occultation. C'est le sens que va prendre l'action du Comité de Soutien à Dieudonné...

Exigeons que :

- La lumière soit faite sur cette machination.

- Soit dénoncé le lynchage médiatique et raciste dont est victime Dieudonné et à travers lui toute la communauté noire.

- L'opinion publique soit informée des agressions physiques, morales, spirituelles et matérielles dont les noirs sont victimes chaque jour en France

- Les plus hautes autorités de la France condamnent les responsables de ces agissements

- Soit impulsée une politique d'égalité des devoirs, mais aussi des droits pour les femmes et les hommes quels qu'ils soient.

Comité de Soutien à Dieudonné Théâtre de la Main d'Or 15 rue de la Main d'Or- 75011 Paris.

tél./O6 21 34 59 02 mail : 'comsoutdieudo@9online.fr'





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu