Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Port du voile intégral : le CFCM s'oppose à une loi d'interdiction générale

Rédigé par Mohammed Moussaoui | Vendredi 23 Avril 2010



Le Conseil Français du Culte Musulman prend acte de la décision du gouvernement de soumettre au Parlement un projet de loi visant à interdire d’une manière générale la dissimulation du visage dans l'espace public. Cette décision fait suite aux débats sur le port du voile intégral.

Le CFCM a rappelé à plusieurs reprises la position adoptée par la majorité des théologiens musulmans qui stipule que le port du voile intégral n’est pas une obligation religieuse tout en constatant que des femmes le portent en se référant à un avis religieux minoritaire.

Tout au long des débats sur le port le voile intégral, le CFCM a clairement affiché son opposition à cette pratique sur le territoire national. Il a fait savoir par ailleurs son opposition à la promulgation d'une loi qui viserait son interdiction générale dans l'espace public. Cette position largement partagée a été motivée, en particulier, par la fragilité juridique d'une telle mesure, les difficultés liées à son application et le risque de stigmatiser l'islam et les musulmans de France.

Le CFCM espère que les décisions qui seront prises par les pouvoirs publics, dans le cadre des responsabilités qui sont les leurs, puissent être l’expression d’un consensus républicain garant de la cohésion nationale.

Le CFCM considère que la contribution des institutions religieuses à la construction d’un meilleur vivre-ensemble est aujourd’hui plus qu’hier utile et nécessaire. Pour sa part, le CFCM appelle les imams et les cadres religieux à doubler les efforts de pédagogie, de dialogue et de médiation pour promouvoir l’islam de modération et du juste milieu et lutter ainsi contre les amalgames et les préjugés aussi inacceptables que dangereux.

Le CFCM réaffirme que les musulmans de France aspirent comme tous leurs concitoyens à pratiquer leur culte et à vivre leur spiritualité dans le respect des lois et des valeurs de la République, auxquelles ils sont profondément attachés.


Fait à Paris, le 23 avril 2010
Mohammed Moussaoui
Président du CFCM





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu