Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Plainte de Hani Ramadan visant les Services secrets suisses

| Dimanche 10 Décembre 2006



Le directeur du Centre islamique de Genève Hani Ramadan a indiqué samedi avoir porté plainte auprès de la justice de Genève, afin de savoir si les services secrets suisses ont tenté de fabriquer des preuves visant à le compromettre avec des groupes islamistes radicaux.

Au printemps dernier, un homme se présentant comme un ancien informateur des services secrets, M. Claude Covassi, avait affirmé avoir été mandaté par le Service analyse et Prévention (SAP) pour infiltrer le Centre islamique de Genève. Il avait assuré qu'il devait y introduire des fichiers dans le système informatique du Centre, attestant de liens entre des Moudjahidines engagés en Irak et Hani Ramadan.

Ces déclarations n'ont pas été formellement démenties par le Département fédéral de justice et police (DFJP), a précisé Hani Ramadan.

L'absence de réponse claire des autorités montre qu'il y a une part de vérité dans les propos tenus par "la taupe" dans divers médias, selon l'intellectuel musulman.

Les motifs de la plainte déposée contre "X" par Hani Ramadan sont la dénonciation calominieuse, les manoeuvres visant à induire la justice en erreur, le faux dans l'exercice de fonctions publiques et l'abus d'autorité.

Le quotidien la Tribune de Genève a rapporté le dépôt de plainte.

Contacté par l'agence suisse ATS, le procureur général du canton de Genève Daniel Zappelli a indiqué samedi ne pas avoir encore connaissance d'une plainte déposée par M.Ramadan.







Loading














Recevez le meilleur de l'actu