Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Pendant Ramadan, une mosquée d'Istanbul dévoile un manteau du Prophète (vidéo)

Rédigé par Saphirnews | Jeudi 15 Juin 2017



Un manteau ayant appartenu au Prophète Muhammad (Hirka i-sherif) est exposé quelques jours an pendant le mois du Ramadan, dans une mosquée d'Istanbul (Turquie). © AFP
Un manteau ayant appartenu au Prophète Muhammad (Hirka i-sherif) est exposé quelques jours an pendant le mois du Ramadan, dans une mosquée d'Istanbul (Turquie). © AFP
« Je suis très émue, j’ai l’impression d’être à la Mecque », raconte une fidèle, les larmes aux yeux. Cette femme se rend chaque année dans cette mosquée située à Fatih, dans le quartier historique d'Istanbul, pour admirer ce qui est présenté comme le noble manteau du Prophète Muhammad appelé « Hirka-i Serif ». « Il y a l’odeur de notre Prophète ici, je viens tous les ans et j’ai le même frisson chaque année », ajoute-t-elle.

La relique est accessible au public seulement quelques jours par an pendant le mois du Ramadan, dans la mosquée qui porte le même nom que le manteau. « Il y a des visiteurs qui viennent des quatre coins du monde. Tout d’abord, c’est un honneur. Nous sommes très fier de remplir cette mission de protéger un tel héritage et c’est pour cela aussi que c’est une responsabilité difficile, morale et matériel », raconte fièrement Baris Samir, héritier du manteau auprès de l’AFP. Près d’un million de visiteurs viennent chaque année voir la relique.

Ce manteau a-t-il vraiment appartenu au Prophète ? Pour Hasan Kamil Yilmaz, mufti d’Istanbul, i« on raconte que le Prophète l’aurait porté au moment de [l’ascensio (isra wa l’mijra, ndlr). Bien sûr, ce ne sont pas des informations vérifiées historiquement mais il y a bien une littérature mentionnant que ce manteau lui aurait bien appartenu »]i.

Le vêtement aurait été donné par le Prophète à Uwais Al-Qarni, au 7e siècle. L'homme originaire du Yémen avait pris la route vers Médine afin d'y rencontrer le Prophète mais avait dû rebrousser chemin en apprenant que sa mère était malade. Il n'a jamais pu rencontrer le Prophète. Celui-ci, apprenant son histoire, a fait parvenir son manteau en cadeau à Uwais Al-Qarni, qui le conserva jusqu'à sa mort.

Sans descendance, le manteau a été confié à des proches puis transmis de génération en génération. Il est depuis le 17e siècle à Constantinople, devenu Istanbul. C'est le sultan Abdul Majid qui fit construire en 1851 la mosquée Hirka-i Serif pour la préservation de la relique.

A Istanbul, un autre manteau qui aurait aussi appartenu au Prophète Muhammad est conservé au Palais Tokapi d’Istanbul.




Loading














Recevez le meilleur de l'actu