Connectez-vous S'inscrire






Société

Paris en deuil, Londres en forme olympienne pour 2012

Rédigé par Mom Nicolas | Mercredi 6 Juillet 2005

Le CIO (Comité International Olympique) a ouvert sa 117e session pour élire la ville qui accueillera les Jeux Olympiques d'été de 2012. Après un suspense difficilement soutenable, place de l’Hôtel de Ville, le couperet tombe. Luc Besson réalisateur français de renommé internationale a réalisé un film fort émotionnel. Une présentation hors du commun sur la ville de Paris a été donnée à 3 heures du matin heure de paris. Et pourtant, c'est Londres qui a été choisie.



Le CIO (Comité International Olympique)  a ouvert sa 117e session pour élire la ville qui accueillera les Jeux Olympiques d'été de 2012. Après un suspense difficilement soutenable, place de l’Hôtel de Ville, le couperet tombe. Luc Besson réalisateur français de renommé internationale a réalisé un film fort émotionnel. Une présentation hors du commun sur la ville de Paris a été donné à 3 heures du matin heure de paris. Et pourtant, c'est Londres qui a été choisie.

 

Une athlète singapourienne apporte à Jacques Rogge, président du CIO, un coussin sur lequel est posée la fameuse enveloppe. L’annonce se fait douloureusement quant retentit le nom de Londres ville olympique.

 

Les cinq villes candidates : Moscou, New York, Madrid, Paris et Londres, ont présenté pendant une heure ce matin leur dossier aux 113 membres du jury du Comité International Olympique. Le pronostic était donné d’avance. Paris et Londres allaient se retrouver en finale. L’élimination de Moscou, puis de New York, respectivement au premier et au deuxième tour allait quasiment de soi.

 

Madrid, éliminée au troisième tour, c’est le suspense Paris-Londres qui prit place. Des rumeurs disaient Paris gagnante. Sachant qu’il y a deux ans, Londres n'était qu'un outsider. D’autant plus que la présentation française était grandiose. Avec comme cerise sur le gâteau, un film  réalisé par Luc Besson qui a visiblement ému l’assemblée des 113 membres du jury.

 

Une nouvelle victoire pour Tony Blair

 

Tony Blair remporte là une belle victoire. Il avait fait de ce défi une nouvelle priorité de sa politique. Pari réussi. Jacques Chirac devra faire face une nouvelle fois à la défaite française qui renforce davantage la diplomatie britannique. Après le résultat négatif du référendum sur la constitution européenne en France, Tony Blair nouvellement nommé à la présidence de l’Union Européenne profita de ce résultat pour affirmer la présence et les exigences britanniques. Londres, Ville Olympique, renforce donc davantage la politique anglaise.

 

Après cette troisième défaite de Paris en tant que candidate, l’espoir de voir la plus belle capitale du monde Ville Olympique s’est éteint. Du moins ce ne sera pas pour demain, encore moins pour 2012…





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu