Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Paris-Dakar: incertitude sur le rallye

| Vendredi 4 Janvier 2008



Jeudi, le gouvernement français a déconseillé "fortement" à ses ressortissants de se rendre en Mauritanie, y compris à ceux qui participent au rallye Dakar-2008 qui commence samedi.

Cet appel "vaut pour tous les Français y compris ceux qui font le rallye", a souligné le porte-parole du gouvernement, Laurent Wauquiez.

Cette déclaration intervient près de dix jours après l'assassinat de quatre touristes français en Mauritanie, lors d'une attaque attribuée par les autorités mauritaniennes à des hommes proches de la Branche d'Al-Qaïda au Maghreb.

Ces meurtres, estime une source proche des services de renseignement français, confirment la "dangerosité et la recrudescence des menaces".

Les organisateurs du Dakar (Amaury Sport organisation, ASO) ont indiqué avoir "pris acte" des déclarations du porte-parole du gouvernement français, dans un communiqué publié à Lisbonne, d'où doit partir le rallye.

Ils ont également précisé qu'ils "allaient se rapprocher des autorités gouvernementales françaises et mauritaniennes pour s'informer des éléments nouveaux qui ont pu motiver cette communication, malgré les assurances réitérées par le gouvernement mauritanien".

Etienne Lavigne, directeur du rallye, avait assuré mercredi que "toutes les conditions de sécurité" étaient réunies pour le passage du Dakar en Mauritanie, grâce au déploiement de 4.000 hommes sur le terrain.

Le même jour, le gouvernement mauritanien s'était "engagé à assurer le meilleur déroulement, tant en terme d'accueil que de sécurité" du rallye.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu