Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Ouverture du sommet arabe

| Mercredi 28 Mars 2007



Mercredi, les pays arabes ont entamé à Ryad un sommet de deux jours au cours duquel ils ressusciteront une offre de paix avec Israël vieille de cinq ans qu'ils présentent comme la meilleure chance, sinon la dernière, de régler le conflit israélo-arabe.

Le 19e sommet, boycotté par la Libye, s'est ouvert à 13h20 locales (10H20 GMT) au Centre international de conférences du roi Abdel Aziz par le président soudanais Omar el-Béchir, président sortant de l'organisation.

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite, dont le pays est l'un des principaux alliés des Etats-Unis au Moyen-Orient, qui lui a succédé à la tribune, a dénoncé "l'occupation étrangère illégitime" de l'Irak et "des forces étrangères à la région" qu'il a accusées de vouloir dessiner l'avenir du Moyen-Orient.

"Dans l'Irak bien-aimé, le sang coule entre frères dans l'ombre d'une occupation étrangère illégitime et les conflits religieux menacent de déclencher une guerre civile", a déclaré le souverain saoudien.

Dans le passé, les dirigeants saoudiens, notamment le ministre des Affaires étrangères, le prince Saoud al-Fayçal, avaient déjà critiqué la politique américaine en Irak, affirmant qu'elle avait fait le jeu de l'Iran voisin et permis à la République islamique d'étendre son influence dans la région.

Mais ils n'avaient jamais qualifié d'"illégitime" la présence militaire américaine dans ce pays.

La session inaugurale publique a pris fin mercredi après-midi, les chefs d'Etats et leurs représentants devant reprendre leurs travaux à huis clos à 15h00 GMT.

La relance du processus de paix avec Israël, le soutien au nouveau gouvernement palestinien d'union et l'appel à une réconciliation en Irak domineront le sommet, la crise libanaise ayant été reléguée au second plan.

Les chefs d'Etat devraient ratifier les projets de résolution adoptés lundi par leurs ministres des Affaires étrangères, parmi lesquels une relance, dans sa forme initiale et sans aucun amendement, de l'initiative de paix avec Israël adoptée par le sommet arabe de Beyrouth de 2002.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu