Connectez-vous S'inscrire






Archives

Opération meurtrière à Gaza

| Vendredi 3 Novembre 2006

Jeudi une palestinienne a été tuée dans une mosquée à Beit Hanoun et ce matin avant l’aube, huit palestiniens, dont certains membres du Hamas, ont été tués par des tirs israéliens. C’est donc une vingtaine de palestiniens qui sont morts suite au lancement, dans la nuit de mardi à mercredi, de l’opération militaire israélienne « nuage d’automne », visant officiellement à stopper les tirs des roquettes artisanales contre Israël.



Une mosquée assiégée

Une Palestinienne a été tuée jeudi par des tirs de l'armée israélienne alors qu'elle protestait près d'une mosquée dans laquelle s'étaient réfugiés une centaine d'hommes à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, ont indiqué des témoins et une source médicale. Elle a été tuée par des tirs de blindés israéliens en manifestant avec un petit groupe de femmes pour que les soldats laissent partir ces personnes réfugiées dans la mosquée Nasser. Ces hommes s'étaient rassemblés dans ce lieu de culte après que l'armée israélienne eut ordonné à tous les hommes âgés de 16 à 45 ans de sortir de leur maison et de se rendre dans un stade, selon un témoin.

L'armée a assiégé la mosquée et menacé de la faire exploser si les hommes ne se rendaient pas. Mais après environ deux heures, les chars se sont retirés et les hommes ont pu sortir de la mosquée.

Selon des sources sécuritaires palestiniennes, une centaine de personnes ont été arrêtées par l'armée israélienne à Beit Hanoun depuis le début de l'offensive. Parmi les personnes arrêtées, figurent le chef de la police de Beit Hanoun, Fawzi Hamad, ainsi qu'un haut responsable du Fatah, Yazid al-Houwaïhi. La ville de Beit Hanoun a été totalement réoccupée et bouclée par des chars israéliens et des raids aériens y sont menés.

La Palestine, une nouvelle Tchétchénie?

Jeudi, des avions ont tiré des roquettes vers un groupe d'hommes armés qui se déplaçaient dans le centre de Beit Hanoun, tandis que des soldats ont continué les perquisitions maison par maison à la "recherche d'armes et de terroristes", a déclaré un porte-parole de l'armée israélienne. Deux roquettes tirées par des groupes armés palestiniens à partir du nord de la bande de Gaza ont explosé dans le sud d'Israël dans un champ sans faire ni victime ni dégât, a t il ajouté.

Le commandant de la région militaire sud, le général Yoav Galand, a affirmé à la radio militaire que les « résultats de l'opération (étaient) bons pour le moment ». « Notre but est d'exercer une pression permanente sur les terroristes afin de rendre plus difficile les tirs de roquettes (vers le sud d'Israël) », a ajouté le général.

Par ailleurs, le ministre israélien en charge des Affaires stratégiques, l'ultranationaliste Avigdor Lieberman, a de nouveau proposé jeudi qu'Israël s'inspire de l'exemple de la Russie en Tchétchénie « Les Russes en Tchétchénie ne se sont pas contentés de faire tomber le pouvoir tchétchène extrémiste, ils ont aussi préparé une direction locale alternative avant de prendre le contrôle total de ce qui se passait », a affirmé le chef du parti d’extrême droite Israël Beiténou, dans un entretien à la radio publique. Avidgor Liberman est arrivé au sein du gouvernement lundi, représentant l’extrême droite israélienne, il est connu pour être partisan de "solutions musclées". Il y a quelques années il proposait de bombarder le barrage d'Assouan suite à un différend politique avec l'Egypte, ainsi que les installations nucléaires de l'Iran.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu