Connectez-vous S'inscrire






Archives

Nouvelle attaque raciste contre le CRCM d’Alsace

Rédigé par Abdoun Karim | Mercredi 5 Janvier 2005

En moins de six mois, deuxième tentative d’incendie du domicile du porte-parole du CRCM Alsace. Le dernier en date s’est produit dans la nuit de lundi 3 au mardi 4 janvier. Pas de blessés, d’importants dégâts matériels et une grande inquiétude qui gagne la famille malgré le soutien des responsables politiques et des autorités religieuses de la région.



En moins de six mois, deuxième tentative d’incendie du domicile du porte-parole du CRCM Alsace. Le dernier en date s’est produit dans la nuit de lundi 3 au mardi 4 janvier. Pas de blessés, d’importants dégâts matériels et une grande inquiétude qui gagne la famille malgré le soutien des responsables politiques et des autorités religieuses de la région.

C’est vers 5h du matin que M. El Alouani et son épouse ont été réveillés en sursaut par le bruit d’un pavé lancé contre la vitre de leur salle à manger. En allant voir ce qui se passait, ils constatèrent que les agresseurs avaient mis le feu à la porte d’entrée de leur maison. A l’extérieur, des inscriptions à caractère raciste et une croix gammée ont aussi été taguées sur le muret qui entoure leur pavillon.

En mai dernier, la famille El Alouani avait déjà été victime d’une tentative d’incendie ainsi que d’inscriptions racistes sur leur maison. Il n’y pas longtemps, son véhicule et celui de sa femme ont tous deux été endommagés. Aujourd’hui, M. El Alouani dit craindre pour la sécurité de sa famille et en particulier pour ses deux jeunes enfants.

De nombreux messages de compassion et de soutien leur ont été adressés dont ceux de Mme Keller, Maire de Strasbourg, M. Thénault, Préfet de la région Alsace, M. Nabaoui, Président du CRCM Alsace et Mgr Doré, Archevêque de Strasbourg.

Depuis plus de 10 mois, de nombreuses tombes ont été profanées, des lieux de cultes dégradés et des personnes menacées. Cette nouvelle agression raciste vient encore s’ajouter à cette longue liste d’actes qui sévissent en Alsace. Les responsables musulmans apprécient les marques de soutien qui leur sont adressées à chacune de ces occasion, mais ils déplorent l’absence de résultats d’enquêtes tangibles.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu