Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Nouvelle-Calédonie : l'Etat fait appel à une mission interreligieuse pour garantir le calme

Rédigé par La Rédaction | Mardi 9 Août 2011



La situation se calme en Nouvelle-Calédonie. Après un weekend de violences sur l’île de Maré qui a fait 4 morts et 23 blessés, les barrages routiers sont levés mais l’aérodrome est toujours occupé par des usagers mécontents. En effet, un collectif des usagers de la compagnie domestique Air Calédonie avait occupé les pistes des avions pour protester contre les prix des billets. Une action qui avait provoqué la colère d’un autre collectif des habitants du district de Guahma, dont le chef est le président d’Air Calédonie.

Ces tensions ont ravivé d’anciens litiges fonciers qui opposent le clan de Guahma aux autres tribus de l’île. La ministre de l’Outre-mer, Marie-Luce Penchard a annoncé dimanche la création d’une mission religieuse de médiation. Composée du président du Sénat coutumier, Pascal Sihaze, de l’archevêque de Nouméa, Mgr Michel Calvet et du président de l’église évangélique Philippe Capoa. La mission de la formation interreligieuse pourrait relancer le dialogue entre les Guahma protestants et les autres clans catholiques.

Cette initiative n'est pas sans rappeler celle de Nicolas Sarkozy qui en 2005 était allé chercher une fatwa auprès de l'UOIF pour tenter d'apaiser les révoltes urbaines en métropole.

Lire aussi :
Dialogue interreligieux : les évêques en « stage » de formation
Al-Azhar rompt le dialogue avec le Vatican
Chrétiens et musulmans : ensemble pour vaincre la violence interconfessionnelle
Arabie: le roi Abdallah pour un dialogue interreligieux incluant les juifs




Loading












Recevez le meilleur de l'actu