Connectez-vous S'inscrire






Archives

« Notre réunion répond positivement à l’appel du président » Mohammed Bechari

Rédigé par Bechari Entretien avec Mohammed | Mardi 30 Décembre 2003

Mohammed Bechari est le représentant de la Fédération Nationale des Musulmans de France au sein du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Il occupe actuellement l’une des deux vices présidences du bureau national du CFCM. Après une réunion en crise organisé, le jeudi 18 décembre, à la mosquée de Paris, il intervient sur le discours de Jacques chirac.



« Notre réunion  répond positivement à l’appel du président » Mohammed Bechari

Mohammed Bechari est le représentant de la Fédération Nationale des Musulmans de France au sein du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Il occupe actuellement l’une des deux vices présidences du bureau national du CFCM. Après une réunion en crise organisé, le jeudi 18 décembre, à la mosquée de Paris, il intervient sur le discours de Jacques chirac.

 

 

 Le bureau du CFCM s’est réunis jeudi 18 décembre, à la suite du discours de Jacques Chirac sur la laïcité. Pourquoi cette réunion?

 

 Cette réunion vient après les déclarations du président Jacques Chirac sur la laïcité mais en même temps, elle vient après notre réunion d’urgence, avec le ministre de l’intérieur : Nicolas Sarkozy. Dans sa déclaration, Jacques Chirac avait demandé qu’il y ait une large consultation avec les représentants des communautés religieuses sur les questions de modalités de pratique de la laïcité à la française. Notre réunion s’installe d’une manière à répondre positivement à l’appel du président. Et on note avec satisfaction les directives des grandes orientations qui ont confirmé le rôle de l’Etat dans sa lutte contre toutes les formes de discrimination, contre la xénophobie, contre le racisme en même temps qu’il ait réaffirmé l’égalité des chances,  qu’il ait réaffirmé la citoyenneté, l’intégration à la française en mettant l’accent sur l’égalité homme-femme. Il reste que le bureau garde tout de même sa réserve sur la proposition de loi « contre les signes ostensibles » à l’école. Ce débat doit être mené dans un climat et dans un esprit très ouvert et un esprit qui fait participer les membres du Conseil Français du Culte Musulman quant à l’élaboration de cette proposition de loi . Et donc le CFCM est parti prenante d’un débat national, d’un débat constructif, objectif qui va loin des passions et des sentiments égarés des uns et des autres. Nous comprenons le mécontentement  vécu actuellement par nos jeunes filles musulmanes. Nous comprenons cette souffrance. En même temps nous comprenons le mal entendu qui s’est installé malheureusement entre la communauté nationale et la communauté musulmane.

 

Qu’est ce que vous avez demandé à Nicolas Sarkozy ?

 

Nous avons demandé à Nicolas Sarkozy, que le CFCM souhaite être parti prenante dans le débat national  de la laïcité. On ne veut plus maintenant rester l’objet du débat de la laïcité, on voudrait être un acteur positif et actif dans ce débat. Nous voulons être en même temps non  seulement des consultés mais aussi des consultants. Nous voulons apporter notre part sur ces questions soit pour des parlementaires, soit pour les gens qui sont aujourd’hui en charge sur les questions de la laïcité dans notre pays.

 

Qu’allez vous dire à ces jeunes filles qui portent le foulard à l’école ?

 

Nous ne sommes pas aujourd’hui l’autorité religieuse qui doit décréter le « hallal » et le « haram ». Nous devons aujourd’hui appeler à la responsabilité des uns et des autres. Nous sommes conscient et nous comprenons cette souffrance. Nous ne sommes pas aujourd’hui le cobaye ou l’objet du jeu de certains qui voudraient absolument instaurer une guerre de religion dans notre pays ou installer un esprit de victimisation des musulmans. Nous combattons cette état d’esprit qu’il soit au sein de la communauté musulmane ou chez ceux qui véhiculent des textes xénophobes et racistes.

 

                                                                                                     Propos recueillis par Jihen Lazrak et Mom Nicolas





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu