Connectez-vous S'inscrire






Archives

Notre-Dame de Doha

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Lundi 24 Mars 2008

Elle est la première de cinq églises dont la construction est prévue au Qatar. Notre-Dame du Rosaire a été inaugurée officiellement à Doha, la capitale du pays, vendredi 14 mars. Le lendemain 15 mars, la première messe d'inauguration y était célébrée devant des milliers de fidèles. Dans le même temps, des négociations seraient en cours pour la construction d'une église en Arabie Saoudite.



Devant près de 15 000 fidèles chrétiens catholiques, le cardinal Ivan Dias, l'émissaire du Vatican qui a prononcé la messe d'inauguration de l'église Notre-Dame du Rosaire, a tenu à remercier particulièrement "Dieu et le Qatar pour ce grand cadeau".

L'église Notre-Dame de Rosaire, à Doha (Qatar)
L'église Notre-Dame de Rosaire, à Doha (Qatar)

'Message positif au monde'

"Ce grand cadeau", c'est la construction et l'inauguration de la première église catholique du Qatar, ce petit pays du Golfe qui équivaut, en superficie, à l'Ile-de-France, et qui partage ses frontières avec l'Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis. Le pays compte près de 150 000 habitants de confession chrétienne, et compte faire construire quatre autres églises.

L'inauguration officielle de l'église Notre-Dame de Rosaire a eu lieu vendredi 14 mars en présence d'officiels et d'un membre du gouvernement qatari, en l'occurrence le vice-Premier ministre et ministre de l'Energie Abdallah Ben Hamad Al-Attiyah. Ce dernier a estimé à cette occasion que l'église inaugurée "enverra un message positif au monde". "C'est un message fort qui servira l'islam. Au moment où nous réclamons la construction de davantage de mosquées et de centres islamiques en Occident, nous devons en retour être justes" vis-à-vis des populations chrétiennes présents dans la région, a encore déclaré le ministre.

Sur les 15 000 fidèles présents samedi 15 mars pour la messe d'inauguration, près de 10 000 auront du suivre le sermon du cardinal Ivan Dias sur des écrans géants installés sur le parvis de l'église, celle-ci pouvant accueillir 5000 fidèles. Le lieu de culte chrétien ne comporte toutefois aucun signe distinctif, comme une croix par exemple.

Le terrain sur lequel a été construite l'église de Doha a été donné à l'Eglise il y a de cela sept ans par l'émir du Qatar Cheikh Hamad ben Khalifa Al-Thani. La construction de l'église aura coûté, elle, selon le vicaire apostolique du Golfe Mgr Paul Hinder, 20 millions de dollars. "Enfin les catholiques à Doha ont une maison où ils peuvent se réunir librement et en sécurité", a souligné Mgr Hinder, qui a tenu à préciser que les chrétiens vivant au Qatar viennent surtout des Philippines et de l'Inde.

Qualifiée d'événement historique par Radio Vatican, l'inauguration de l'église de Doha a en outre eu lieu en présence d'un important dispositif de sécurité, les ambassadeurs de Grande-Bretagne et des Etats-Unis appelant quant à eux leurs ressortissants à la vigilance en raison de menaces annoncées provenant de groupes islamistes.

Négociations avec l'Arabie Saoudite

Selon l'Agence France Presse (AFP), "des discussions sont en cours avec l'Arabie saoudite pour autoriser la construction d'églises dans le royaume". C'est en tout cas ce qu'a déclaré à l'agence de presse le nonce apostolique pour le Koweït, le Qatar, les Emirats arabes unis, Bahreïn et le Yémen, Mgr Mounjed Al-Hachem, présent vendredi au moment de l'inauguration officielle de Notre-Dame de Rosaire.

"Les chrétiens en Arabie saoudite comptent quelque 3 à 4 millions de personnes, et nous souhaitons qu'ils aient des églises", a souligné Mgr Al-Hachem, précisant que les négociations ont été entamées il y a quelques mois au moment de la rencontre entre le roi Abdullah d'Arabie et le pape Benoît XVI, le 6 novembre 2007.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu