Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Nora : « Il s’est marié avec moi juste pour avoir des enfants »

Rédigé par Lalla Chams En Nour | Mardi 11 Avril 2017



Nora : « Il s’est marié avec moi juste pour avoir des enfants »
J’aimerais avoir de l’aide car cela fait plusieurs mois que je n’ai plus confiance en mon mari. Cela fait 15 mois que nous sommes mariés, nous avons un enfant de 6 mois et le deuxième est en cours.

Au début de notre relation, nous vivions un amour parfait, tellement parfait que beaucoup nous enviaient.

Il a commencé à beaucoup voyager pour le travail et c’est de là que ma confiance a disparu. En effet, lors de ses retours à la maison, je constatais à chaque fois une nouvelle connaissance (bien entendu féminine). En essayant de comprendre, cela avait toujours un rapport avec le travail.

Ces derniers mois, j’ai fait quelques recherches et je suis tombée sur des messages pas très clairs, le remerciant, ou lui demandant de rappeler. Aussi, j’ai pris contact avec l’une d’elles qui m’a clairement dit qu’il l’avait rencontrée dans la boutique où elle travaille et l’a invitée à boire un verre et même à dîner. Mon mari jure qu’il ne m’a pas trompée car c’est un homme fidèle. J’essaie de lui faire confiance, mais à chaque fois que tout revient à la normale une nouvelle amie apparaît.

Je vis tous les jours avec cette boule au ventre. Mon premier enfant a déjà eu des soucis pendant ma grossesse à cause du stress, et je culpabilise déjà pour le deuxième (que Dieu me facilite cette grossesse, incha Allah).

Nous nous disputons chaque semaine et cela dure plusieurs jours. Il est constamment en train de me dire : « Ce n’est pas un homme comme moi qu’il te faut / si tu n’es pas bien avec moi je ne te retiens pas / etc. » Alors j’en viens à me dire que s’il se fout de mon manque de confiance c’est qu’il a bel et bien quelque chose à se reprocher !

Je souhaiterais préciser qu’il a dépassé la quarantaine, soit 17 ans de plus que moi et qu’il a toujours voulu avoir des enfants. J’en viens à me dire qu’il s’est marié avec moi simplement pour avoir des enfants.

Je ne peux plus vivre avec ces idées en tête. Cela me ronge du matin au soir. Merci de votre aide. Nora

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Dites-moi, chère Nora, en quinze mois il s’en est passé des évènements… C’est une histoire expresse !

Combien de temps a duré la confiance ? L’« amour parfait » vous aurait-il aveuglée ? Décider d’engager son existence, de faire d’un homme le père de ses enfants, ce ne sont pas là des choix à prendre à la légère.

Combien de jeunes femmes se précipitent-elles dans le mariage tête baissée, pour rester conformes à ce que la « tradition » attend d’elles et se retrouvent trahies, abandonnées, maltraitées, humiliées et j’en passe !

Mais mariées, d’accord. Casées… Mais est-ce cela vivre ?

N’oubliez pas qu’au début d’une relation nous avons tous tendance à magnifier l’autre, à le voir comme on rêve qu’il soit. Le retour à la réalité pose toujours quelques problèmes.

Mensonges, pressions, trahisons, intérêts vils, désintérêt ou absence totale d’amour apportent leur lot de désillusions quant à la plus ou moins bonne marche du couple.

J’ai de la compassion pour vos enfants, celui qui est né et celui qui reste à naître. Le devoir de votre mari est de vous protéger pendant cette période importante de la formation de l’enfant. Il voulait des enfants, dites-vous, mais qu’au moins il les respecte, leur assure les meilleures conditions de vie possible, d’abord en respectant la maman.

Vous dites qu’il est âgé d’une quarantaine d’années, on peut supposer que ce devrait être un homme un peu calmé côté conquêtes et responsable de ses choix. Cela ne semble pas être le cas.

Il y a aussi une autre question à vous poser, avez-vous eu des attitudes qui auraient pu l’éloigner ? Ces deux enfants arrivés si rapidement, c’est peut-être difficile à vivre pour lui ? Cela n’excuse pas son attitude, mais il vous aurait sans doute fallu en discuter ensemble. La période de grossesse peut se révéler aussi une épreuve psychologique pour le père.

Vous dites que vous avez fouillé pour faire votre enquête, je comprends là qu’il ne peut y avoir de confiance. Sans confiance, aucun couple ne peut vivre bien longtemps… Ou alors c’est la souffrance des deux côtés.

Il est essentiel de se comprendre, de s’écouter, d’échanger, de partager. Vivre en couple, c’est aussi apprendre à aimer l’autre pour ce qu’il est. Pas pour ce que l’on voudrait qu’il soit !

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading











Recevez le meilleur de l'actu