Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Non à une nouvelle loi marginalisant les femmes voilées et menaçant le principe de laïcité

Rédigé par Musulmans Progressistes de France (MPF) | Mardi 26 Mars 2013



Le journal Marianne vient de lancer un appel à signature de pétition pour exiger une nouvelle loi sur les signes religieux.

L’association Musulmans Progressistes de France, un collectif citoyen nouvellement créé, et dont l’objectif premier est d’organiser un espace citoyen de dialogue, de réflexion et d’échange autour des questions liées à l’islam de France, tient à affirmer sa ferme opposition à un tel projet. Nous pensons que ces différentes lois n'ont rien a voire avec la laïcité ou le droit des femmes comme c'est souvent avancé, mais l’islamophobie. C'est le caractère islamique du voile et le fait qu'il soit désormais visible dans la société française qui gène.

MPF, qui a défilé le 8 mars à Paris en faveur des droits des femmes, souhaite rappeler que l’objectif noble et partagé d’émancipation professionnelle et humaine des femmes n’est en aucun cas compatible avec tel ou tel choix vestimentaires. Si nous soutenons sans conditions le droit de ne pas porter le voile, cela suppose aussi le droit de pouvoir le porter pour celles qui le désirent. De façon analogique, nous défendons le droit, pour les musulmanes, de prier avec le voile si elles le désirent, sans voile si elles le désirent ; et ceci au nom des valeurs cardinales de l’islam, sur lesquelles à été bâtie notre mosquée de l’Unicité, que sont la tolérance et la liberté.

Par ailleurs, l’association Musulmans Progressistes de France tient à marquer son attachement au principe fondamental de laïcité dont l’esprit et l’essence peuvent être soumis à des instrumentalisations politiques. La loi de 1905, comme l’a rappelé la Cour de cassation le 19 mars 2013, n’est relative qu’aux salariés du secteur public. Une nouvelle loi sur les signes religieux opèrerait une grave distorsion de la laïcité, socle essentiel du vivre-ensemble et qui ne doit pas être menacé.

L’Assemblée Générale des MPF,
les imam-es de la mosquée de l’Unicité.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu