Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Nicolas Sarkozy, avocat d’un chef religieux chiite

Rédigé par La Rédaction | Lundi 11 Février 2013



Nicolas Sarkozy reprend du service. Pas en politique mais en tant qu’avocat. Pour sa reprise, l’ancien chef de l’Etat défend un client très fortuné en la personne de Karim Aga Khan, rapporte Marianne, vendredi 1er février.

L’homme est le chef spirituel des ismaéliens nizârites, un courant minoritaire de l'islam chiite. Il a fait appel à Nicolas Sarkozy pour son divorce avec Gabriele Thyssen, une juriste et ex-chanteuse allemande qu’il avait épousé en 1998. Alors que la cour d’appel d’Amiens l’avait condamné à verser à son ex-femme la somme de 60 millions d’euros au titre des prestations compensatoires et reconnu ses torts exclusifs, il a choisi de s’allouer les services d’un nouvel avocat, qui n’est autre que l’ancien président français.

Un changement qui a payé. La Cour de cassation a annulé le jugement d’Amiens. Pour le quotidien britannique The Times, Nicolas Sarkozy aurait forcément joué de son influence pour faire pression sur la Cour.

En outre, le millionnaire résidant en France depuis plus de 30 ans profite d’un statut fiscal avantageux que l’ancien chef d’Etat aurait conforté.

Surnommé le « président des riches » du temps de son passage à l'Elysée, Nicolas Sarkozy est désormais « l’avocat des riches ».

Lire aussi :
Après l'Elysée, Sarkozy prend une retraite dorée
Présidentielle : Sarkozy arrêtera la politique en cas de défaite





Loading














Recevez le meilleur de l'actu