Connectez-vous S'inscrire






Archives

Neuf jours de ferme à Paris

Rédigé par Ammar B. | Vendredi 25 Février 2005

Le Président de la République inaugurera demain, samedi, le 42e salon de l’agriculture à Paris (Porte de Versailles). Installée sur une superficie de 15000 m2, la plus grande ferme de France accueillera près de 1100 exposants dont des exposants Chinois et Européens. Sept cent mille visiteurs sont attendus durant les 9 jours de 9 heures à 19 heures, avec une séance nocturne le vendredi 4 mars jusqu’à 22 heures. Si les chiens des visiteurs sont interdits au salon, même tenus en laisse, le pôle « Animale » demeure une des attractions les plus appréciées des visiteurs à côté du pôle « Produits » et d’un pôle « Nature-vie ».



Le Président de la République inaugurera demain, samedi, le 42e salon de l’agriculture à Paris (Porte de Versailles). Installée sur une superficie de 15000 m2, la plus grande ferme de France accueillera près de 1100 exposants dont des exposants chinois et européens. Sept cent mille visiteurs sont attendus durant les 9 jours de 9 heures à 19 heures, avec une séance nocturne le vendredi 4 mars jusqu’à 22 heures. Si les chiens des visiteurs sont interdits au salon, même tenus en laisse, le pôle ' Animale ' demeure une des attractions les plus appréciées des visiteurs à côté du pôle ' Produits ' et d’un pôle ' Nature-vie '.

La star est une vache

L’an dernier le pôle ' Animaux ' a recueilli les faveurs de 97% des visiteurs. Composé d’une forte majorité de citadins qui viennent généralement en famille, le public pourra apprécier les différentes races de bovins, des chevaux, des ânes, des poneys ainsi que des chèvres et des moutons. Bien entendu le porc n’est pas en reste, pas plus que les animaux de basse court. Près de 4 000 animaux seront ainsi exposés, toutes catégories confondues (2 500 animaux de basse-cour, 100 chiens, 580 ovins, 70 caprins, 550 bovins, 120 chevaux, poneys et ânes puis 60 porcins). Les nombreuses activités liées à l’élevage sont aussi mises en valeur. Le Concours général agricole récompensera les meilleurs animaux producteurs des éleveurs. Les candidats ne manquent pas. Environ 2000 animaux sont en lice pour la 114e édition de ce concours.

L’empire des parfums et des saveurs

Les produits régionaux trouvent leur place dans le pôle ' Produit ' du Salon. Vingt-deux comités de promotion des régions françaises sont représentés. Des produits du terroir et des plats régionaux sont proposés à la dégustation. Les régions d’Outre-mer sont représentées avec la variété d’épices et autres produits exotiques propres à faire oublier la neige qui tombe sur Paris.

Les produits et les métiers des mers et des rivières sont au rendez-vous avec des acteurs régionaux et nationaux du secteur. Et, pour la première fois, au Hall 3 du salon, sont réunis des exposants des ' Agricultures et délices du monde '. Un Concours général des produits mobilise 3000 jurés pour goûter 16 000 échantillons de produits allant du foie gras au miel en passant par les vins. Les lauréats seront récompensés autant pour le goût de leurs produits que pour leur savoir-faire.

Honneur à la ruralité

Le pôle nature et vie du salon de l’agriculture réunit les organismes professionnels agricoles et spécialisés, les formateurs, les syndicats ainsi que le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche et des affaires Rurales. Autant dire un concentrés des acteurs et partenaires de l’agriculture et de la vie rurale. En plus des activités autour du jardin, de la chasse et de la pêche, les visiteurs pourront prendre connaissance des techniques mises en place pour assurer la traçabilité de produits. Ces techniques d’avenir dont les consommateurs attentifs à la qualité de leur assiette sont friands font déjà la fierté de la société GHT spécialisée dans le commerce du Halal en France.

Le concours agricole, une tradition française

C’est en 1964 que s’est tenu le premier Salon international de l’Agriculture. L’initiative est d’Edgar Pisani, ministre de l’Agriculture. L’année précédente, le Ministre avait créé le Centre national des expositions et des concours agricoles. Mais la tradition du concours agricole est une vieille pratique française. Le premier Concours général Agricole (CGA) remonte à février 1870. Il se tint au Palais de l'Industrie, sur les Champs-Elysées. Pour la première fois, des animaux, des produits et des machines agricoles furent réunis au centre de Paris. Le CGA est lui-même une version moderne des comices du 18e siècle qui ont évoluer pour donner le Concours d’animaux de boucherie en 1844.

Pour cette année 2005, les organisateurs du SIA ont choisi de mettre l’accent sur la filière végétale. Deux voitures fonctionnant aux biocarburants seront ainsi présentées. Ne dit-on pas que le secret de la pérennité est de savoir être de son époque ?





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu