Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Nathalie Gettliffe en appelle au Premier ministre

| Mardi 29 Mai 2007



Condamnée l'année dernière au Canada pour l'enlèvement de deux de ses enfants, Nathalie Gettliffe a demandé au Premier ministre François Fillon d'intervenir pour une "amélioration des conditions de séquestration" des deux enfants, qui vivent au Canada avec leur père.

"Connaissant votre humanité et votre esprit de famille, je vous supplie d'intervenir avec la plus ferme énergie afin d'obtenir une amélioration des conditions de séquestration de mes enfants", a-t-elle écrit au Premier ministre, qu'elle a remercié du soutien qu'il lui a apporté dans son blog en août 2006.

Elle a demandé en outre son aide pour obtenir que ses enfants soient représentés devant la justice canadienne par un avocat spécifique, comme le prévoit le droit canadien en cas de conflit parental, et qu'ils puissent venir cet été voir leur mère et leur deux demi-frères en France.

En liberté conditionnelle depuis janvier en France, Nathalie Gettliffe a l'interdiction de se rendre au Canada jusqu'en avril 2008.

Nathalie Gettliffe avait quitté le Canada en 2001 avec ses deux enfants de 13 et 12 ans, affirmant vouloir empêcher que son ex-mari les entraîne dans une secte.

Elle a été arrêtée en avril dernier, lors d'un voyage à Vancouver, et condamnée en décembre, après plusieurs mois de détention préventive, à 16 mois de prison et 3 ans de mise à l'épreuve. Les enfants ont été remis en juillet 2006 par la justice française à leur père.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu