Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Nassira : « Il m’a trompée, comment sauver mon mariage ? »

Rédigé par Lalla Chams En Nour | Jeudi 23 Juin 2016



Nassira : « Il m’a trompée, comment sauver mon mariage ? »
Salam alaykoum, bonjour. Je viens à vous car j’ai besoin d’être écoutée et de parler, d’avoir des conseils. Je me sens seule et dévastée par le chagrin.

Je me suis mariée à un musulman, je le suis aussi, et portant la sunnah. Je m’étais dit, avec son beau discours et portant la sunnah je ne crains rien, il ne peut qu’avoir un bon comportement... Il ne travaillait pas, me disait souvent qu’il m’aimait, m’envoyait souvent des poèmes quand nous n’étions pas ensemble et que j’allais voir des copines...
Je suis tombée enceinte le premier mois. Puis il a travaillé dans un endroit plein de fitna, il me disait ne pas aimer ses collègues de travail car ils avaient un mauvais comportement. Ces mêmes personnes sont devenues ses amis par la suite.

Un jour, j’ai découvert un mail. Mon mari me trompait. Il avait changé de comportement depuis ce nouveau travail après quelque mois. Là, tout s’effondre, je suis alors enceinte de mon deuxième enfant. Je prends contact avec cette femme, elle me raconte tout : qu’ils allaient se marier et moi qu’il me divorcerait... Lui, il s’excuse, me promet de ne jamais recommencer, qu’il n’avait jamais eu l’intention de divorcer... On reste donc ensemble...

Plus tard, enceinte de mon troisième enfant je découvre une photo de lui dans un mail, il était inscrit sur site de rencontres. Là, gros clash encore : il me frappe, car j’ai tout découvert. C’est allé trop loin, il s’excuse, il change de numéro de téléphone, de boîte mail, de travail à ma demande et il le fait pour me prouver qu’il est sincère et qu’il m’aime sincèrement. Depuis on a déménagé, il occupe un travail de nuit où il est seul.

Mais, voilà, je n’ai plus confiance... Comment un musulman pratiquant a pu avoir ce comportement-là ? Il est toujours sur son portable. J’ai peur qu’il me trompe encore, de redécouvrir quelque chose. Du coup, je suis suspicieuse et je mets la mauvaise ambiance dans notre couple car je n’ai plus confiance, mais je l’aime et aussi j’ai des doutes à nouveau mais je n’ai pas de preuves.

Je n’en peux plus, je souffre énormément de cette trahison. Je ne sais pas si je dois continuer ou divorcer, je ne sais pas si je peux à nouveau faire confiance après tous ces mensonges. Je me torture l’esprit à me demander s’il va recommencer.

Il aime tout ce qui est nouveau, les voitures, les portables. Il aime l’intimité entre un homme et une femme. Il dit qu’il ne peut rien faire sans moi, mais alors pourquoi m’avoir trompée ? Il était polygame et en se mariant avec moi il avait juré ne plus l’être (dans sa tête), il y avait renoncé car je ne veux pas de polygamie, sans quoi je pourrai reprendre mes droits et divorcer.

Comment puis-je sauver mon mariage ? J’aimerai qu’il soit fidèle, qu’il ne me mente plus ou est-ce un manipulateur ? Dois-je divorcer sachant que j’ai du mal à pardonner ? Il y a les enfants aussi...

Merci de me lire, de m’écouter. Je pleure souvent en repensant à tout ça, j’ai mal, je souffre.


Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Si je comprends bien, vous saviez au départ qu’il était polygame. Vous passez un contrat au moment du mariage et lui demandez l’exclusivité. Il accepte et s’engage. Vous vous rendez compte qu’il déroge à la règle établie.

Comme vous le savez, malgré ce qu’ils prétendent, les hommes sont extrêmement faibles. Ils ont du mal à résister à leurs pulsions, hélas. Si je vous lis correctement, vous semblez vous aimer l’un l’autre. Quand vous lui demandez ‒ et ce n’est pas rien ‒ de déménager, de changer de téléphone et de travail, il le fait !

Pour moi c’est une preuve d’attachement. Résumons-nous : vous étiez prévenue de sa faiblesse, vous avez couru le risque, donc ce serait normal de l’assumer. Ce n’est pas trahison, en l’occurrence, c’est faiblesse.

Alors faut-il divorcer, comme vous le lui aviez précisé au moment du mariage ? Pour divorcer, dissoudre un lien pareil, il faut de bonnes raisons. Et vous le dites, vous avez trois enfants. Est-il bon père ? Prend-il sa place auprès des enfants ?

Dans l’intimité, vous sentez-vous bien avec lui, pouvez-vous vous épanouir ? Est-il juste de défaire un lien où subsiste l’amour ? Est-ce alors votre nafs, votre ego, qui souffre ? La difficulté à pardonner dont vous parlez pourrait l’indiquer. Dans ce cas, à vous de travailler la question. Peut-être le mektoub vous a-t-il envoyé ce mari pour vous permettre de travailler la question du pardon ? Allez savoir…

Dans le fond, avez-vous tout fait pour qu’il renonce à son penchant séducteur ? Jouez-vous trop la relation sur le registre maternel ? Auquel cas il irait chercher la femme séductrice à l’extérieur ? Oui, je sais, c’est un grand défi de rester femme après trois grossesses, mais quand on veut garder un homme, il faut savoir rester femme…

Comble du paradoxe, la polygamie est interdite en France, pas l’infidélité… Avec les valeurs qui vous animent en tant que musulmane, discutez avec votre époux, plutôt que d’élaborer des soupçons à ses moindres faits et gestes. Tentez ensemble de réinvestir votre couple et de vous séduire l’un l’autre en étant réciproquement attentifs à vos besoins d’affection.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading














Recevez le meilleur de l'actu