Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Najat Vallaud-Belkacem face à une campagne de stigmatisation choquante

Rédigé par Union des mosquées de France (UMF) | Vendredi 5 Septembre 2014



L’Union des Mosquées de France (UMF) a été profondément choquée et indignée par la compagne de stigmatisation dont a été victime Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

La publication Minute a titré en une : « Une Marocaine musulmane à l'Éducation, LA PROVOCATION », alors que Valeurs Actuelles a fait sa couverture sur « L'ayatollah, enquête sur la ministre de la Rééducation nationale ».

Face à ces provocations ignobles, l'Union des Mosquées de France (UMF) juge la mise en avant de l’origine et de la confession de la ministre de l’Education Nationale choquante et tendancieuse et exprime sa condamnation ferme devant de telles sorties explicitement racistes, xénophobes et islamophobes.

L’UMF considère qu’il est dangereux pour notre pays que des citoyens puissent être attaqués et stigmatisés en raison de leur origine ou de leur confession. La République ne doit en aucun cas tolérer de telles dérives qui constituent une violation manifeste du principe de la laïcité et une menace pour le vivre ensemble.

Le Premier Ministre, Monsieur Manuel Valls, n’a cessé, à juste titre, de mettre en avant la grandeur de la République française qui a tenu sa promesse en permettant à ses enfants, qu'elle que soit leurs origines, d’accéder aux plus hautes fonctions de l’Etat par leur compétence, leur travail, leur mérite et leur loyauté aux valeurs de la République. Le cas de Madame Najat Vallaud-Belkacem, première femme dans l’histoire de la République à accéder à la fonction du Ministre de l’Education Nationale, devrait être regardé comme la confirmation de cette promesse et non l’occasion de ternir l’image de notre pays.

Paris, le 4 septembre 2014
Mohammed Moussaoui
Président de l’UMF





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu