Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Naïma : « Monsieur me fait des calculs tout le temps sur mon argent »

Rédigé par Lalla Chams en Nour | Mardi 15 Avril 2014



« Salam. J’ai 24 ans. Je me suis mariée à 21 ans avec mon mari, que j’ai connu via Internet puis rencontré en face-à-face au bled avec mes parents.

À l’époque, nous nous aimions. J’ai tout fait pour qu’il me rejoigne en France rapidement. Cinq mois plus tard, il était là. Nous avons vécu chez mes parents durant toute ma grossesse, car je suis atteinte de sclérose en plaques, pour être surveillée. Une fois ma fille venue au monde, nous avons vécu dans un T3 avec mon RSA et son salaire de temps partiel.

Depuis un an, beaucoup de choses ont changé. On m’a accordé l’allocation pour handicapés. Monsieur me fait des calculs tout le temps sur mon argent. Il ne veut presque rien payer des charges et préfère envoyer son argent à ses parents au bled. Je n’en peux plus, on se dispute toutes les cinq minutes. On n’arrive plus à parler. C’est grave.

Nous sommes mariés depuis trois ans ! Je ne sais plus quoi faire ! » Naïma

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Prendre du recul et analyser la situation sans y mettre trop d’orgueil et de susceptibilité. Il est normal que des conflits surgissent dans un couple : les régler, c’est faire grandir la qualité du lien qui se construit ainsi peu à peu.

Peut-être auriez-vous besoin de recadrer votre budget ensemble, en toute transparence, et de décider ensemble comment le répartir, en tenant compte des réels besoins de la famille de votre mari ? Bien sûr, cette aide ne doit pas se faire au détriment des besoins de votre nouvelle famille. N’y a-t-il pas là un juste équilibre à trouver ?

Il est essentiel que la parole puisse circuler entre vous ; si chacun se bloque, c’est la victoire des nafs pulsionnelles, ces maîtresses tyraniques…

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading














Recevez le meilleur de l'actu