Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Nadia, 25 ans : « Je n'ai pas de vie sentimentale »

Rédigé par Lalla Chams en Nour | Jeudi 24 Octobre 2013



« J’ai fait des études de droit et maintenant je travaille en intérim. Je suis actuellement en dépression. La cause ? Une vie sentimentale inexistante.

Chaque fois que je suis en contact avec un homme, il disparaît, sans aucune raison, ni prise de tête, rien ! Au début, ils me font des compliments, puis dès qu’on se voit, plus rien.

Je précise que je ne suis pas “moche”, al hamdulillah. Au début, je me disais : “C’est juste un concours de circonstances.” Mais comme cela devient systématique, c’est juste horrible...

Ma famille m’a emmenée chez un raki ; verdict : un djinn amoureux. J’ai peur de rester seule... J’ai la foi, c’est ce qui m’empêche de mettre fin à mes jours. J’ai perdu toute confiance en moi, je ne me sens plus femme. Aidez-moi. » Nadia, 25 ans


Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Je comprends votre désarroi et votre peur de l’avenir mais je vous dis avec conviction qu’il n’y a là aucune raison de désespérer.

Je ne suis pas convaincue qu’il s’agisse d’un djinn amoureux, cette réponse pourrait vous faire croire que votre responsabilité n’est pas engagée et que vous subissez passivement cette situation sans pouvoir rien y changer par vous-même.

Demandez-vous plutôt ce qui, dans votre attitude, pourrait repousser les hommes qui vous approchent. Vos propos ? Vos peurs ? Une demande trop forte ? Etc.

Vous pouvez sortir de cette impasse en essayant d’en comprendre les raisons profondes. Et le mieux pour y parvenir est de vous faire accompagner par un psychologue qui vous aidera à prendre du recul pour mieux vous comprendre.

Une dépression, c’est dur à vivre mais cela permet aussi de se remettre en cause et de trouver ainsi les solutions qui vous conviennent.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading














Recevez le meilleur de l'actu