Connectez-vous

Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com




Sur le vif

Moubarak cliniquement mort après une attaque cérébrale

Rédigé par La Rédaction | Mardi 19 Juin 2012

           


Hosni Moubarak a été victime, mardi 19 juin, d'une crise cardiaque et d'une attaque cérébrale, qui l'ont plongé dans le coma. L'ancien président égyptien, qui se trouvait jusqu'à présent dans l'aile médicalisée d'une prison, a été transféré par hélicoptère vers un hôpital militaire du Caire, mieux équipé. C’est là qu’il a été déclaré dans un état de mort cérébral, de source égyptienne. L'information a été confirmée par l'agence officielle Mena.

« Son cœur a arrêté de battre et il a été soumis à un défibrillateur plus d'une fois mais il n'a pas réagi », a déclaré l'agence, citant une source médicale.

L’état de santé de Hosni Moubarak s’était rapidement dégradé après qu’il ait été condamné à perpétuité, le 2 juin, pour la mort de centaines de manifestants durant la révolte qui l’a renversé en février 2011. Il avait été victime le 11 juin de deux arrêts cardiaques mais avait alors été réanimé. Cette fois, les médecins n’ont rien pu faire, selon les médias.

Cette nouvelle, qui attend encore d'être confirmée officiellement, survient alors que des milliers d'Egyptiens manifestaient place Tahrir au Caire pour dénoncer la dissolution du Parlement décidée par le Conseil suprême des forces armées (CSFA) au pouvoir depuis le départ forcé de Moubarak. L'annonce de sa mort par les médias égyptiens intervient également deux jours après la tenue de l'élection présidentielle dont les résultats officiels sont attendus le 21 juin.

Hosni Moubarak était âgé de 84 ans. Après près de 30 ans de règne sans partage, il avait été contraint de quitter le pouvoir en février 2011 par la pression populaire.

Lire aussi :
Egypte : vers une victoire des Frères musulmans ?
Egypte : la dissolution du Parlement et le maintien de Chafiq créent des tensions
Egypte : Moubarak échappe à la peine de mort, le parquet fait appel
Egypte : les Frères musulmans remportent près de 50 % des sièges de députés
L’Egypte fête sa première année sans Moubarak




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.
Loading







L'actu vue par Yace