Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mosquée de Saint-Gratien : la justice ordonne la remise en état du pavillon

Rédigé par Imane Youssfi | Jeudi 27 Avril 2017



Mosquée de Saint-Gratien : la justice ordonne la remise en état du pavillon
Coup dur pour l’Association des musulmans de Saint-Gratien (ASMG). Le tribunal correctionnel de Pontoise a tranché mercredi 26 avril : elle dispose de trois mois pour remettre en état le pavillon acquis en 2013 pour la construction d’une mosquée. Passé ce délai, elle devra verser 100 euros par jour.

La justice a reconnu coupable que l’ASMG et son président Ali Mecis « d’exécution de travaux non autorisés, d’infraction aux dispositions du plan local d’urbanisme, de mise en danger d’autrui et d’obstacle au droit de visite des constructions par les autorités habilitées ». A cet effet, l’ASMG a été condamné à 5 000 euros d’amende et 1 500 euros pour son président.

Satisfaite du jugement, la maire LR de Saint-Gratien Jacqueline Eustache-Brinio s’est expliqué au Parisien : « M. Mécis a vendu du vent et du rêve en assurant qu’il allait forcer le destin. Il devra s’expliquer auprès des gens à qui il a menti. Depuis deux ans, la justice me donne raison. »

En avril 2016, la justice avait condamnée l'ASMG à la fermeture de son lieu de culte. Aujourd'hui, cette nouvelle décision signe probablement la fin d'un feuilleton judiciaire entre la municipalité de Saint-Gratien et l'ASMG.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu