Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Montréal: le local de Sarkozy vandalisé

| Mardi 1 Mai 2007



Les rivalités électorales françaises semblent s'être transportées jusqu'au Québec, plus précisément à Montréal, où le local électoral de Nicolas Sarkozy a été la cible de vandales dans la nuit de dimanche à lundi.

Les policiers montréalais ont été appelés lundi matin au 1587 de la rue Van Horne, dans l'arrondissement d'Outremont, où ils ont découvert que le local de M. Sarkozy avait été couvert de tracts et de graffitis. Ceux-ci condamnaient le candidat de l'UMP, le qualifiant de "fasciste" et de "démagogue" et l'enjoignant de mener sa campagne en dehors du Québec.

Des caméras de surveillance ont enregistré vers 3h du matin la présence de trois individus qui ont agi en quelques minutes, selon la police.

Khadija Doukali, directrice de campagne de Nicolas Sarkozy au Québec, a indiqué qu'il ne s'agissait pas du premier geste d'intimidation à l'égard des partisans de Nicolas Sarkozy au Québec.

Le 21 avril, à la veille du premier tour de scrutin en France, un individu apparemment d'origine française avait été intercepté par les policiers alors qu'il distribuait des tracts montrant un Nicolas Sarkozy sur lequel une petite moustache avait été dessinée.

Le lendemain, selon Mme Doukali, des individus auraient tenté d'incendier le local et de saboter l'arrivée de gaz.

La directrice de campagne se dit très étonnée et soutient n'avoir aucune idée des auteurs de ces actions. Elle fait valoir que quatre débats ont eu lieu à Montréal entre partisans et opposants de Nicolas Sarkozy en marge de cette campagne électorale et que les échanges, bien que musclés, ont été civilisés.

Les policiers ont ouvert une enquête mais n'ont appréhendé aucun suspect pour l'instant.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu