Connectez-vous S'inscrire






Société

Michèle Blumenthal, maire du XIIème arrondissement de Paris refuse le débat

Rédigé par Lazrak Jihen | Vendredi 23 Janvier 2004

Ce vendredi 23 janvier 2004, l’association socio-éducative des LARRIS proposait une conférence-débat qui avait pour thème Islamophobie et communautarismes : Quels enjeux ? Quelles alternatives ? Les intervenants devaient être Hamida Bensadia, administratrice à la fédération Léo Lagrange, Alain Gresh, du journal le Monde Diplomatique et Tariq Ramadan, Islamologue. Mais la mairie du XIIème arrondissement en a voulu autrement. La conférence a été annulée la veille, le jeudi 22 janvier 2004. En signe de protestation, un sit-in et une manifestation sont organisés aujourd’hui à 19h en lieu et place de la conférence.



Ce vendredi 23 janvier 2004, l’association socio-éducative des LARRIS proposait une conférence-débat qui avait pour thème Islamophobie et communautarismes : Quels enjeux ? Quelles alternatives ? Les intervenants devaient être Hamida Bensadia, administratrice à la fédération Léo Lagrange, Alain Gresh, du journal le Monde Diplomatique et Tariq Ramadan, Islamologue. Mais la mairie du XIIème arrondissement en a voulu autrement. La conférence a été annulée la veille, le jeudi 22 janvier 2004. En signe de protestation, un sit-in et une manifestation sont organisés aujourd’hui à 19h en lieu et place de la conférence.

 

 

Tariq Ramadan pose problème

Après renseignement auprès du cabinet du maire: Mme Michèle Blumenthal, l’annulation de cette conférence serait due à un risque de trouble à l’ordre public. La mairie affirme avoir reçu des réactions de la part de certaines associations et personnes qui réagissent vigoureusement au fait que Tariq Ramadan puisse être invité. A savoir si ces réactions furent des menaces violentes, le responsable du cabinet du maire a affirmé que «certaines choses pouvaient laisser penser que ça pouvait se passer».

 

Les organisateurs ont appris la nouvelle de l’annulation le jeudi 24 janvier 2004 au matin à la veille de la conférence. Alors même qu’ils avaient envoyé tous les documents ainsi que les chèques pour le règlement de la salle de l’espace reuilly.  Omar Benada, trésorier de l’association des Larris et Abdelkader Benzerara ont été reçus par le cabinet du maire. «Ce ne fut qu’ambiguités et mensonges» explique Abdelkader Benzerara.

 

Sit-in et manifestation

La réaction ne se fit pas attendre. L’association a pris la décision d’organiser un sit-in et une manifestation aujourd'hui, le vendredi 23 janvier 2004 à 19h à l’endroit même où devait avoir lieu la conférence. Les intervenants seront eux-mêmes présents. D’autres associations ont été mobilisées. Selon, Abdelkader Benzerara, certains se déplaceraient de province.

Ils entendent protester et montrer leur indignation contre ce que le collectif des musulmans d'Ile-de-France  considère être  «un acte politique qui traduit le refus de l’autre».

 

 

 

 





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu