Connectez-vous S'inscrire






Archives

Mélenchon : 'Nicolas Sarkozy est le président du CAC 40'

| Mercredi 9 Mai 2007

Parti lundi matin 7 mai, immédiatement après sa victoire, pour une destination inconnue, Nicolas Sarkozy a rapidement été retrouvé au large de l’île de Malte où il entamait une croisière sur le « Paloma », luxueux yacht appartenant à son ami et homme d’affaires Vincent Bolloré. A gauche, la polémique enfle et à droite l’embarras s’installe, ce qui a conduit le nouveau président à écourter ses vacances et à rentrer ce soir.



Mélenchon : 'Nicolas Sarkozy est le président du CAC 40'
Le Falcon 900 qui a conduit le nouveau président Nicolas Sarkozy ainsi que son épouse Cécilia et son plus jeune fils Louis à Malte appartenait à l’homme d’affaires Vincent Bolloré, tout comme le yacht sur lequel a embarqué le couple présidentiel. Nicolas Sarkozy voulait « habiter la fonction » présidentielle, il aura en tout cas réussi à créer la polémique autour de lui, qui se présentait comme le « candidat du peuple » et qui, selon les dirigeants du Parti socialiste, se paye des « vacances de milliardaire » .

Pour le Parti socialiste, c’est une « forme d’arrogance et même d’insulte », une « faute de goût ». « Le décalage qu’il peut y avoir entre les mots et les premières minutes du candidat peut lui être fatal » a estimé le député de Seine Saint Denis sur Europe 1 ce matin. « Ce qui pose un problème, c'est le style de ces vacances, le fait qu'il soit sur le bateau d'un riche hommes d'affaires et qu'on ne sache pas aujourd'hui si c'est la République qui assure le défraiement de ce déplacement » a pour sa part déclaré le premier secrétaire du PS François Hollande.

« M. Sarkozy semble être assisté mais par les milliardaires. […] on n'a jamais vu, à ce point, quelqu'un qui affiche de façon très provocatrice le goût de l'argent et sa proximité avec les milieux d'affaires, à peine élu » a ironisé le porte-parole de campagne de Ségolène Royal, Vincent Peillon. Rien n’est surprenant pour le sénateur PS Jean-Luc Mélenchon : « On était prévenu. M. Sarkozy n'a jamais dit qu'il serait le président des petits pauvres. C'est le président du CAC 40 ».


« Il s'agit tout simplement de quelques jours de vacances privées et il n'y a pas de quoi en faire tout un plat » réplique-t-on à droite par la voix de Eric Woerth, trésorier de l’UMP,pour qui les socialistes sont passés « maîtres en insinuations, mises en cause et insultes ».

Quoi qu’il en soit, le nouveau président devrait rentrer tard ce soir et assister demain à la cérémonie de commémoration de l’abolition de l’esclavage, aux côtés de Jacques Chirac qui lui cèdera la place à l’Elysée le 16 mai prochain.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu