Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Manchester : une mosquée sévèrement endommagée après un incendie suspect

Rédigé par Imane Youssfi | Lundi 17 Juillet 2017



Nasfat Manchester Islamic Centre - © Google Maps
Nasfat Manchester Islamic Centre - © Google Maps
Quasiment deux mois jours pour jour après l’attentat de Manchester perpétré lors du concert de la chanteuse Ariana Grande, le centre islamique Nasfat de Manchester a été la cible d’un incendie dimanche 16 juillet, tard dans la nuit.

Selon le quotidien local Manchester Evening News, une trentaine de pompiers se sont attelés à éteindre les flammes. Le bâtiment, qui ne comptait heureusement personne en son sein, a été sévèrement endommagé.

« Nous ne savons pas pourquoi cela s'est produit. Nous faisons en sorte d'être de bons voisins et d'être impliqués dans notre communauté locale », a déclaré Shamusideen Oladimeji, porte-parole de la mosquée, qui a été prévenu dans la nuit de l’attaque du lieu de culte.

Le centre islamique Nasfat, ouvert depuis 2009, a déjà été la cible de plusieurs actes islamophobes, parmi lesquels une profanation l'an passé, deux têtes de porcs ayant été jetés dans le bâtiment alors que les gens priaient. Elle a également été la cible d'un incendie criminel en 2014, au cours de laquelle un minibus du centre a été détruit.

Si l'incendie est considéré comme suspect par les autorités, ces dernières restent tout de même prudentes. Une enquête est en cours pour déterminer s’il s’agit ou non d’un incendie criminel.

Lire aussi :
Attentat à Finsbury Park : les musulmans exhortent les autorités britanniques à combattre l'islamophobie
Deux musulmans attaqués à l’acide à Londres dénoncent l'islamophobie
Après l'attentat de Manchester, une mosquée victime d'un incendie criminel
Attentat de Manchester : les réactions des musulmans de Grande-Bretagne
Manchester : malgré l'islamophobie, l'élan de solidarité des musulmans se poursuit





Loading














Recevez le meilleur de l'actu